Festins 20 criminels déportés

Festins 20 criminels déportés

Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, a annoncé aujourd’hui que 20 membres ‘ s est une organisation criminelle qui opérait dans la région d Hamilton, en Ontario, ont été expulsés du Canada.

Agence QMI
22-07-2014 | 12h06

Dernière mise à jour: 22-07-2014 | 12h06


OTTAWA – Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, a annoncé que 20 membres d’une organisation criminelle de traite de personnes qui opérait dans la région d’Hamilton, en Ontario, ont été expulsés du Canada.


Ces individus faisaient partie du réseau Domotor-Kolompar et ont été reconnus coupables de traite de personnes en vertu du Code criminel.


Selon le ministre fédéral, les victimes du réseau Domotor-Kolompar avaient été recrutées et amenées de leur Hongrie natale en échange de la promesse d’une vie meilleure et d’un emploi dans la région d’Hamilton.


«Elles ont plutôt été forcées de travailler illégalement et de vivre dans des conditions misérables sans la nourriture adéquate, en plus d’être fréquemment intimidées ou attaquées», ont précisé les autorités canadiennes.


Jusqu’ici, 22 membres du réseau ont été reconnus coupables de crimes liés à la traite de personnes, et l’Agence des services frontaliers du Canada a expulsé au total 20 d’entre eux.


Les plus récents renvois ont été effectués en mai 2014, lorsque Gyozo Papai et Gizella Domotor ont été expulsés vers la Hongrie.


L’Agence a publié les noms de sept autres membres du groupe criminel qui ont été expulsés du Canada auparavant: il s’agit de Krisztina Csaszar, Ferenc Jr Domotor, Jozsef Domotor, Ferenc Karadi, Attila Kolompar, Gizella Kolompar et Janos Szanto.


«Le renvoi de ces criminels étrangers reconnus coupables de traite de personnes démontre comment notre gouvernement protège les Canadiens», a affirmé le ministre Blaney dans un communiqué.


Il a ajouté que le plan d’action de lutte contre la traite de personnes du gouvernement Harper contenait «des initiatives musclées».

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire