Frais illégale Mike Duffy plaide non coupable

Frais illégale  Mike Duffy plaide non coupable

Le sénateur Mike Duffy a plaidé non coupable à 31 chefs d’accusation ‘ de l’ accusation portée contre lui.

07-04-2015 | 11h46

Dernière mise à jour: 07-04-2015 | 12h30

OTTAWA – Le sénateur suspendu Mike Duffy a plaidé non coupable mardi aux 31 chefs d’accusation qui pèsent contre lui.

«Je suis non coupable, votre honneur», a-t-il dit au juge au palais de justice d’Ottawa après la lecture de chacun des chefs d’accusation.

L’homme de 68 ans nommé au Sénat en 2008 par le premier ministre Stephen Harper est notamment accusé d’abus de confiance et de fraude pour des frais de subsistance en lien avec sa résidence, pour des remboursements qui n’avaient rien à voir avec ses activités au Sénat, pour des frais de voyage ainsi que pour des contrats de consultation.

La Gendarmerie royale du Canada a conclu que l’ex-membre du caucus conservateur aurait agi illégalement en réclamant et en obtenant des sommes dépassant 200 000 $.

Mike Duffy, un ancien journaliste qui a couvert la politique fédérale pendant de nombreuses années à Ottawa, a été nommé au Sénat pour représenter sa province natale de l’Île-du-Prince-Édouard.

La Couronne a notamment précisé à l’ouverture du procès que M. Duffy réside à Kanata, en banlieue d’Ottawa, et qu’il faisait la navette entre son domicile et la Colline Parlementaire. Elle a indiqué que M. Duffy serait «probablement inadmissible» à siéger comme sénateur de l’Île-du-Prince-Édouard puisqu’il habite depuis si longtemps en Ontario.

Mike Duffy fait aussi face à des accusations de corruption et de fraude pour avoir reçu 90 000 $ de la part de l’ancien chef de cabinet du premier ministre Stephen Harper, Nigel Wright, dans le but de rembourser au Sénat ses dépenses inappropriées.

Quarante et une journées de procès ont été prévues, du 7 avril au 12 mai et du 1er au 19 juin.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire