Gaétan Barrette tente de rassurer sur le projet Optilab

Gaétan Barrette tente de rassurer sur le projet Optilab

SEPT-ÎLES – Questionné sur le projet Optilab, qui vise à centraliser certains laboratoires médicaux dans les grands centres, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a tenté de se faire rassurant, mardi, à Sept-Îles.

Ce projet suscite beaucoup d’inquiétudes dans la région, notamment auprès des instances syndicales.

«Optilab, ce n’est pas une religion qui va être exercée exactement de la même manière partout. Contrairement à ce qui est véhiculé, tous les laboratoires de la Côte-Nord ne vont pas fermer, certains vont rester et tout (les échantillons) ne vont pas voyager.»

Cette réorganisation n’est pas une idée neuve. Le tout avait commencé à circuler en 2012, dans le but de regrouper certains laboratoires et contrôler les dépenses.

Le ministre était toutefois à Sept-Îles pour rencontrer divers intervenants et visiter le chantier d’agrandissement de la résidence de soins de longue durée, Gustave Gauvreau.

Le projet Gustave Gauvreau comprend 36 lits et permettra le transfert des patients qui résident présentement à l’hôpital de Sept-Îles, dans l’unité Urgel-Pelletier.

L’établissement devrait être prêt en décembre prochain et devrait respecter son budget initial de 28 millions $.

M. Barrette a profité de sa visite pour rencontrer des représentants syndicaux, des comités d’usagers et des membres de la direction du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire