GP d’Italie, victoire en suspens de Lewis Hamilton

GP d'Italie, victoire en suspens de Lewis Hamilton

MONZA – Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), parti en pole position, a remporté le Grand Prix d’Italie de Formule 1, dimanche à Monza, mais la direction de course a convoqué l’écurie pour non-respect de la pression des pneus.

Hamilton, double champion du monde et meneur du championnat, a terminé devant l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Brésilien Felipe Massa (Williams). Si sa victoire est validée, ce sera la 40e de sa carrière en F1, dont sept en 2015.

Les commissaires de course, juste avant le départ, ont relevé les pressions des pneus des deux Mercedes et des deux Ferrari, puis comparé avec les pressions recommandées par Pirelli, le fournisseur italien des pneus de toutes les F1.

La pression du pneu arrière gauche de la voiture d’Hamilton «était inférieure de 0,3 bar à la pression minimum» recommandée par Pirelli, ce qui peut être considéré comme une infraction au règlement. Une pénalité éventuelle risquait de changer le résultat de cette course.

Après 53 tours, en plein soleil et devant des milliers de «tifosi» ravis, les places d’honneur, au pied du podium, ont été prises par l’autre Williams de Valtteri Bottas, 4e, et l’autre Ferrari de Kimi Räikkönen.

Le vice-champion du monde, Nico Rosberg, a dû abandonner à trois tours de l’arrivée, moteur en feu. Il a donc perdu des points précieux dans la course au titre… si la victoire d’Hamilton est confirmée ultérieurement par la direction de course.  

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire