Hillary Clinton victime d’un malaise ; son médecin confirme une pneumonie

Hillary Clinton victime d'un malaise ; son médecin confirme une pneumonie

L’ancienne secrétaire d’État a quitté les célébrations au bout de 90 minutes et alors que celles-ci n’étaient pas encore achevées.

Une vidéo l’a montrée vacillant et semblant s’effondrer avant d’être rattrapée par des collaborateurs.

Hillary Clinton a été contrainte de quitter les cérémonies, a précisé Nick Merrill, porte-parole de son équipe de campagne, afin d’aller se reposer dans l’appartement de sa fille.

Son médecin a précisé plus tard en journée que Mme Clinton a été diagnostiquée d’une pneumonie vendredi. 

Hillary Clinton « souffrait d’une toux liée à des allergies. Vendredi, lors de l’examen de cette toux prolongée, une pneumonie a été diagnostiquée », a indiqué Lisa Bardack dans un communiqué rendu public par son équipe de campagne.

On lui a prescrit des antibiotiques et conseillé d’observer du repos et de modifier son emploi du temps.

Le médecin Lisa Bardack a examiné Mme Clinton, 68 ans, dimanche et précise que la candidate était déshydratée, mais qu’elle « récupère bien ».

À plusieurs reprises, son rival républicain Donald Trump a émis des doutes sur la santé de l’ancienne première dame des États-Unis et sur sa capacité à assumer une fonction présidentielle physiquement éprouvante.

Une lettre publiée en juillet par son médecin décrit Hillary Clinton comme étant en « excellente santé » et « apte » à occuper la fonction de chef de l’État.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire