Homme abattu par la police , pris en chasse par la police à cause de sa conduite dangereuse

Homme abattu par la police , pris en chasse par la police à cause de sa conduite dangereuse

L’homme de 39 ans abattu par la police de Québec mardi a été pris en chasse parce qu’il conduisait son véhicule de façon dangereuse, a indiqué mercredi le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

À LIRE AUSSI: le Bureau des enquêtes indépendantes reprend le dossier

Les enquêteurs du BEI ont terminé leur travail sur le terrain, mercredi matin, mais il reste encore de nombreuses analyses à effectuer et leur rapport d’enquête ne sera pas remis avant plusieurs semaines au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

« Au moins un appel »

Il a cependant été possible d’apprendre que les policiers ont reçu «au moins un appel» concernant un homme qui circulait dangereusement à bord de son véhicule.

Selon le BEI, ce sont d’abord les forces de l’ordre de Lévis qui «ont localisé la voiture et tenté d’intercepter l’homme».

Ce dernier a ensuite pris la direction de la ville de Québec, et, comme il refusait toujours de s’immobiliser, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a utilisé des tapis de clous pour tenter de mettre un terme à la poursuite.

L’incident s’est conclu sur le boulevard Charest, à la hauteur de l’autoroute Henri-IV, lorsque les policiers ont embouti violemment le véhicule du suspect.

Policière blessée

Avant d’être immobilisé, l’homme a lancé une hache par la fenêtre de son véhicule en direction des policiers.

Il est ensuite sorti de son véhicule avec une machette et a blessé une policière du SPVQ au bras. C’est à ce moment-là qu’au moins deux policiers auraient fait feu sur l’homme.

Après une fermeture de près de vingt-quatre heures, la portion de l’autoroute Charest qui avait été fermée a été rouverte mercredi en matinée.

Étiquettes :

Laisser un commentaire