Il faut tu être nono rien qu’un peu comme docteur!-Gaétan Barrette

Il faut tu être nono rien qu'un peu comme docteur!-Gaétan Barrette

Le ministre de la Santé n’a pas mâché ses mots pour critiquer le travail d’un gynécologue de Lévis qui a provoqué la mort du foetus chez une patiente enceinte de 21 semaines.

Le Journal révélait jeudi matin que le Dr Benoit Dansereau n’avait pas été en mesure de diagnostiquer une patiente enceinte qui le consultait pour des douleurs abdominales. Le gynécologue a plutôt procédé à une biopsie causant la perte de liquide amniotique et la mort du bébé.

«Je vais peser mes mots, mais il faut tu être nono rien qu’un peu comme docteur!», a lancé le ministre Gaétan Barrette sur les ondes du FM 93, mardi.

Pas de test

Les faits remontent au 3 mai 2012, après qu’une dame de 48 ans (son identité est protégée) l’eut consulté à sa clinique de Saint-Romuald­­ pour des douleurs au ventre. Même si le médecin a noté un «gonflement abdominal» et que les dernières menstruations remontaient à cinq mois, il n’a pas fait de test de grossesse.

Photo Chantal Poirier

Le Dr Benoit Dansereau a plaidé coupable aux quatre chefs du’Collège, et a réduit la cadence de sa pratique.

«Là on est dans l’ABC de la médecine. Une personne de ce groupe d’âge-là qui n’a pas ses règles depuis cinq mois, ça ne prend pas un cours de médecine ok peut-être mais après un cours de médecine, c’est parce qu’on peut pas ne pas penser à ça», a pesté le ministre Barrette.

Coupable

L’obstétricien-gynécologue a plaidé coupable devant le Collège des médecins aux quatre chefs d’infraction qui pesaient contre lui, mercredi. On lui reproche, entre autres, d’avoir négligé un diagnostic­­, et le défaut d’assurer le suivi. Selon la poursuite civile déposée contre le gynécologue en 2014, celui-ci a conclu à un problème intestinal et procédé à une biopsie.

Une semaine plus tard, la patiente s’est présentée à l’urgence de l’hôpital de Lévis pour des douleurs au ventre. Résultat: la dame a appris­­ qu’elle était enceinte d’un f’tus vivant. Or, la biopsie avait causé la perte du liquide amniotique. Après 14 heures de travail, la dame­­ a accouché d’un bébé mort-né, indique la poursuite civile réglée­­ hors cour.

Joint par téléphone, l’attachée de presse Julie White a fait savoir que le ministre Barrette ne commenterait pas davantage le dossier, qui relève du Collège des médecins.

Avec la collaboration de Héloïse Archambault

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire