Ils foncent dans la police dans leur course au Pokemon

Ils foncent dans la police dans leur course au Pokemon

Se lançant avidement dans la course au Graal Pikachu, deux jeunes adultes ont plutôt embouti une autopatrouille de la police de Québec dans un stationnement de Neufchâtel, mardi soir.

C’est ce qu’ont «spontanément» déclaré les deux jeunes adultes présents dans le véhicule lorsque les patrouilleurs sont allés vérifier pourquoi diable ils avaient fait marche arrière aussi «brusquement», raconte la porte-parole Marie-Ève Painchaud, de la police de Québec.

Armés de leur dispositif de réalité augmenté, qu’on peut aussi appeler téléphone, les chasseurs cherchaient Pikachu ou un quelconque autre petit bonhomme, en circulant boulevard Bastien, mardi, un peu avant 20h.

La chasse les a menés dans le stationnement de la bibliothèque Saint-André, dans le secteur de Neufchâtel. Ils devaient être vraiment captivés par leur besogne puisqu’ils n’ont pas remarqué qu’une autopatrouille était à leurs trousses avec ses gyrophares en fonction. Ils avaient fait «des man’uvres sans signaler leurs intentions», précise Mme Painchaud.

Les policiers ont suivi le véhicule dans le stationnement, jusqu’à ce qu’il fasse «brusquement fait marche arrière» pour emboutir l’autopatrouille qui se trouvait derrière.

Les policiers ont dû se rendre à l’hôpital après l’impact, mais ils sont tout de même pris soin de remettre deux constats d’infractions au conducteur pour leurs man’uvres répréhensibles.

L’histoire ne dit pas quel Pokemon ils chassaient et s’ils ont fait beaucoup de points. Chose certaine, ils ont fait quelques points… d’inaptitude!

La morale de cette histoire : «il faut faire preuve de jeunement : ce ne sont pas tous les moments appropriés pour jouer à ce jeu», conclut Mme Painchaud.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire