Inconduite sexuelle, les Forces canadiennes publieront un rapport lundi

Inconduite sexuelle, les Forces canadiennes publieront un rapport lundi

Le chef d’état-major de la Défense, Jonathan Vance, publiera lundi le premier rapport qui vise à éliminer les comportements sexuels inappropriés dans les Forces armées canadiennes.

Ce premier rapport d’étape est très attendu par certaines victimes qui ont déjà dénoncé des situations inacceptables. L’une d’entre elles doute que les Forces canadiennes réussissent à briser la culture du silence.

«Dans mon c’ur de femme, j’espère toujours qu’il sortira quelque chose de bon, mais j’ai peur que ce ne soit seulement une manière de se couvrir. Ma confiance n’est pas très élevée», a confié Alexandra-Kim Martin-Roberge.

Même si la Cour martiale a reconnu qu’elle avait été «humiliée», «stigmatisée» et victime d’un «harcèlement hors de contrôle», l’ex-militaire attend toujours un dédommagement pour un incident qui a brisé sa carrière en 2010.

Urgence d’agir

Les principaux dirigeants de l’opération HONOUR, la mission pour éliminer l’inconduite sexuelle dans l’armée, devraient accorder des entrevues après la publication du rapport. Le rapport sera affiché en ligne.

«Dans un proche avenir, des changements s’effectueront et des annonces seront faites qui apporteront des améliorations sensibles à la façon dont les Forces armées canadiennes traitent les personnes touchées par l’inconduite sexuelle», avait promis le général Vance en juillet 2015.

Quelques mois plus tôt, un rapport accablant de l’ancienne juge de la Cour suprême du Canada Marie Deschamps exigeait un changement de culture à tous les échelons au sein des Forces armées canadiennes.

Le document d’une centaine de pages demandait aux plus hauts dirigeants «de reconnaître que l’inconduite sexuelle est un problème grave et bien réel» dans les Forces.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire