Jane Philpott fait son mea culpa sur les déplacements en limousine

La ministre de la Santé Jane Philpott assure avoir tiré les leçons de la controverse suscitée par le coût excessif de ses déplacements dans des voitures de luxe dans la région de Toronto.

«Je m’excuse pour ce qui s’est passé, a déclaré la ministre devant la presse à son arrivée à la rencontre du cabinet du gouvernement Trudeau qui se tient dimanche et lundi à Sudbury, dans le nord de l’Ontario. Les coûts étaient trop élevés et inappropriés.»

Après en avoir fait l’annonce par déclaration écrite jeudi soir, Mme Philpott a réitéré de vive voix avoir l’intention de rembourser une partie des frais encourus par des déplacements, à hauteur de 3700 $.

«Nous reconnaissons que nous devrons avoir de meilleures politiques au sein de mon bureau et nous avons déjà mis en place des mesures pour que cela ne se répète plus.»

Après avoir découvert des frais de déplacement de quelque 7500 $, le Parti conservateur a accusé Mme Philpott d’avoir menti au Parlement.

Devant l’ampleur de la facture, les conservateurs soutenaient que Mme Philpott avait utilisé un service de limousine, dont l’une des factures s’élevait à 1700 $ pour une seule journée, auprès de la compagnie Executive Limousine and Livery Service.

Or, dans une réponse officielle déposée à la Chambre des communes, la ministre a soutenu ne jamais avoir eu recours à un service de location limousine.

Dimanche, Mme Philpott a confirmé avoir eu recours à un service de «location de voiture» pour louer une berline de luxe. Même si elle ne regrette pas d’avoir préféré ce terme à celui de «limousine», Mme Philpott a reconnu que la facture était trop salée.

Dans l’espoir d’assainir les pratiques de son bureau, Jane Philpott a aussi demandé à ce qu’on révise une facture de plus de 3800 $ pour 20 allées, à partir de sa circonscription jusqu’à l’aéroport de Toronto.

Le propriétaire de l’entreprise Executive Limousine and Livery Service, Reza Shirani, est un bénévole très actif au sein du Parti libéral du Canada, selon l’opposition officielle.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire