Jessica Jones nouveauté la plus regardée de Netflix?

Jessica Jones nouveauté la plus regardée de Netflix?

NBC a profité du TCA press Tour pour révéler quelques audiences que le service de lecture en continu conserve secrètement. Mais les chiffres donnés par l’un des responsables de la chaîne sont-ils sûrs’

À en croire Alan Wurtzel, Jessica Jones aurait attiré 4,8 millions d’abonnés, pendant 35 jours entre septembre et décembre derniers. Pendant ce laps de temps, Master of None, avec Aziz Ansari, aurait été vu par 3,9 millions de personnes, alors que Narcos en aurait intéressé 3,2 millions.

Annoncée comme la série la plus regardée de Netflix par le service lui-même, Orange Is the New Black aurait rassemblé 644 000 téléspectateurs. Un score bien en deçà des véritables audiences, puisque sa troisième saison a été lancée en juin dernier, en dehors de la période d’étude de NBC.

Des chiffres douteux

Agacé par la popularité croissante de Netflix ou d’Amazon, leurs multiples «buzz» et leur domination dans les cérémonies de récompenses (Mozart in the Jungle d’Amazon a reçu deux Golden Globes dimanche dernier), NBC a souhaité révéler quelques audiences afin de faire comprendre que la télévision traditionnelle n’était pas morte, comme l’annonce la presse.

Pour sortir ces fameux chiffres, NBC s’est appuyé sur Symphony, une application de téléphones intelligents qui permet de capturer la bande sonore des programmes que regardent ses utilisateurs. Le logiciel a été installé sur 15 000 personnes qui ont donné leur accord.

Une méthode qui peut être remise en cause. Contrairement à Nielsen (l’équivalent de Médiamétrie aux États-Unis), Symphony ne mesure pas les audiences d’un panel représentatif de la population nationale, mais a ciblé ses «cobayes». En outre, NBC a pris uniquement en compte les audiences auprès des 18-49 ans, une cible primordiale pour les chaînes classiques, car elle intéresse vivement les annonceurs publicitaires. Or Netflix, qui repose sur un modèle payant, n’a pas d’annonceurs.

Netflix ne remplace pas la télévision

NBC a souhaité montrer aux yeux de tous que les créations originales des services de lecture en continu ne réalisaient pas des audiences comparables à celles des grandes chaînes. Pire, elles n’intéresseraient les téléspectateurs qu’un court moment, contrairement à une série classique diffusée tout au long de l’année. Alan Wurtzal a alors pris l’exemple de Orange Is the New Black, dont les abonnés consacraient près d’un quart de leur temps alloué à la télévision lors des deux premières semaines suivant l’arrivée d’une nouvelle saison, contre 3% après cinq semaines. Une fois la saison avalée, «tout le monde revient vers la télévision, comme Dieu l’a voulu», selon lui.

Cette démonstation montre surtout l’irritation des chaînes traditionnelles envers ce nouveau modèle. Alors qu’elles subissent depuis plusieurs années un essoufflement de leurs audiences, Netflix ou Amazon acquièrent une popularité, sans jamais avoir à dévoiler les leurs.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire