La chefferie au PQ PKP est le favori

La chefferie au PQ  PKP est le favori

L ‘ ex – homme ‘ affaires et membre actuel de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau s, est le favori parmi les aspirants approché dans la course à la direction du Parti québécois, selon un sondage Léger Marketing pour le journal Le

MONTRÉAL – L’ex-homme d’affaires et actuel député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, est le grand favori parmi les aspirants pressentis dans la course à la chefferie du Parti québécois, selon un sondage Léger Marketing réalisé pour le quotidien Le Devoir.

M. Péladeau récolte 53 % des appuis chez les sympathisants péquistes, loin devant les autres aspirants, les Jean-Martin Aussant, Bernard Drainville, Martine Ouellet, Alexandre Cloutier, Nicolas Marceau et Jean-François Lisée, qui n’ont qu’entre 1 et 7 % du soutien des sympathisants péquistes.

«Depuis le début de la campagne, Pierre Karl Péladeau est en train de se créer un personnage politique, mais aucun autre candidat potentiel n’a réussi à devenir une solution de rechange crédible», a indiqué au Devoir Jean-Marc Léger, président de Léger Marketing.

Toutefois, l’appui au parti lui-même s’effrite, puisque seulement 45 % des souverainistes soutiennent le Parti québécois, a ajouté Jean-Marc Léger, plus de la moitié des indépendantistes se rangeant maintenant du côté de la Coalition avenir Québec (CAQ), de Québec solidaire ou même du Parti libéral du Québec.

«Le projet de souveraineté n’est pas dépassé, mais le projet de souveraineté du PQ, lui, est dépassé», a dit M. Léger.

Référendum

La tenue d’un référendum sur la souveraineté du Québec rallie 45 % des électeurs québécois, mais à peine 11 % estiment qu’il faut en faire un «le plus rapidement possible», tandis que 34 % disent que «ce n’est pas une priorité pour le moment».

D’autre part, toujours selon le sondage Léger Marketing, 46 % des Québécois ne veulent rien entendre d’un nouveau référendum, «ni maintenant, ni jamais».

Intentions de vote

Si des élections avaient lieu maintenant, le Parti libéral demeure en tête des intentions de vote avec l’appui de 38 % des répondants, devant la CAQ avec 28 % et le PQ en troisième position avec 21 %.

Le sondage a été mené par internet auprès de 1000 répondants, entre le 22 et 25 septembre.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire