La Fraternité boycotte l’assermentation du nouveau chef

La Fraternité boycotte l'assermentation du nouveau chef

28-08-2015 | 12h59

Dernière mise à jour: 28-08-2015 | 13h30

MONTRÉAL – Quelques heures avant l’assermentation officielle du nouveau directeur du SPVM, Philippe Pichet, la Fraternité des policiers et policières de Montréal a annoncé qu’elle ne sera pas représentée à l’évènement et que le changement de garde à la haute direction ne diluera pas ses moyens de pression.

Par voie de communiqué, le président de la fraternité, Yves Francoeur a souligné «qu’au courant des dernières années, les policiers et policières de Montréal ont été privés de leur droit de négocier librement leurs conditions de travail, et ce, en contravention des principes constitutionnels les plus élémentaires».

Il déplore le fait que la Ville de Montréal, qui par le passé a voulu une approche de rémunération globale incluant les salaires et le régime de retraite, «cherche maintenant à changer les règles du jeu et à dissocier les deux pour diminuer la rémunération globale des policiers et policières».

«Nous souhaitons bonne chance au directeur Pichet devant les défis énormes qu’il doit relever» a conclu Yves Francoeur, soulignant que la Fraternité demeure de bonne foi dans les circonstances.

Le nouveau directeur du SPVM doit être assermenté vendredi après-midi à l’hôtel de ville de Montréal.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *