La mauvaise qualité de l’air tue 55 millions de personnes par année

La mauvaise qualité de l'air tue 55 millions de personnes par année

VANCOUVER |  La mauvaise qualité de l’air tue 5,5 millions de personnes dans le monde par année, surtout en Chine et en Inde, selon une nouvelle étude à laquelle ont participé des chercheurs de l’Université UBC en Colombie-Britannique.

Les centrales électriques, la production industrielle, les gaz d’échappement et la combustion du charbon et du bois libèrent de petites particules dans l’air qui sont dangereuses pour la santé d’une personne, selon les chercheurs.

L’étude dévoilée vendredi lors de l’assemblée annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences qui se tient à Washington, a constaté que malgré les efforts pour limiter les futures émissions, le nombre de personnes qui décéderont prématurément en raison de la pollution de l’air va grimper au cours des deux prochaines décennies, à moins de fixer des objectifs plus agressifs.

Les chercheurs du Canada, des États-Unis, de la Chine et de l’Inde ont calculé que 55 % de tous les décès causés par la pollution l’avaient été en Chine (1,6 million de décès) et en Inde (1,4 million de décès) en 2013.

«La pollution atmosphérique est le quatrième facteur de risque de décès le plus élevé dans le monde et de loin le principal facteur environnemental de risque de maladie», a déclaré dans un communiqué Michael Brauer, professeur à l’École de la santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique.

La combustion du carbone est la principale cause de pollution de l’air en Chine alors qu’en Inde, c’est la combustion du bois, de la bouse et de sources similaires pour la cuisson et le chauffage qui expliquent la mauvaise qualité de l’air.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire