La semaine de la mode de Milan en cinq tendances clés

La semaine de la mode de Milan en cinq tendances clés

Après New York et Londres, Milan a livré ses tendances pour la saison printemps-été 2017 avec des défilés hauts en couleur, mettant l’accent sur le savoir-faire artisanal. Si certaines maisons ont opté pour la légèreté et la fluidité comme Giorgio Armani et Francesco Scognamiglio, d’autres ont joué la carte de l’opulence et de l’exubérance comme Dolce & Gabbana, qui a rendu un vibrant hommage à la culture italienne.

Profusion de volants

Omniprésents à New York et Londres, les volants se sont également invités à la semaine de la mode de Milan, offrant une impression de légèreté et accentuant la sensualité de la silhouette féminine. Ils viennent orner une robe baby doll chez Diesel Black Gold, accentuer l’esprit gypsy des robes Blugirl, ou encore renforcer le côté festif des longues robes Gucci en se parant de dorures.

Des imprimés à gogo


La saison printemps-été 2017 sera marquée par une multitude d’imprimés en tous genres. Si les fleurs se démarquent, collant parfaitement à la saison (Blumarine, Fendi, Roberto Cavalli), elles ne seront pas les seules à habiller les tenues estivales. Les rayures – verticales, horizontales, fines ou épaisses – seront également très présentes (Etro, Cristiano Burani, Fendi), comme les pois (Anteprima), ou encore les motifs géométriques (Versace, Byblos Milano), ethniques (Etro) ou abstraits (Giorgio Armani). Dolce & Gabbana se démarque avec des motifs inspirés de la culture italienne.

La robe dans tous ses états

Déjà à l’honneur à New York et Londres, la robe était la star des shows milanais. Globalement, les marques ont présenté peu de pantalons, et ont privilégié des robes déclinées de diverses manières. Elles sont souvent courtes, comme chez Francesco Scognamiglio, Fendi, Giorgio Armani, ou Giamba, mais prennent également de la longueur dans un esprit bohème, romantique ou gypsy chez Blugirl, Gucci, ou Etro. N°21 la préfère quand elle est coupée au niveau des mollets, tout comme Anteprima et Bottega Veneta.

La touche sportswear

Les collections proposées à Milan sont très féminines et tout en sensualité et élégance. Ce qui n’a pas empêché les maisons d’y mettre une touche sportswear qui se traduit par des matières dédiées, des détails tels qu’une forte présence des zips, des capuches, des poches et des sneakers. Les robes plissées, également empruntées à l’univers du sport, ont également été appréciées. Fendi, Versace, Byblos Milano, Philipp Plein et Francesco Scognamiglio se sont notamment prêtés à l’exercice.

Un air rétro

Les shorts taille haute moulants et les imprimés de style années 70 de Prada ont fait sensation, tout comme les pantalons «patte d’éléphant» et les imprimés de Roberto Cavalli. Les deux maisons ont proposé des collections un brin rétro, mêlant pièces d’antan et créations plus contemporaines. D’autres marques ont usé du rétro en touches, comme Gucci notamment.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire