Labeaume frustré par le manque de taxis au Centre Vidéotron

Labeaume frustré par le manque de taxis au Centre Vidéotron

QUÉBEC – Il semble bien que les problèmes de taxis existent toujours aux abords du Centre Vidéotron de Québec, ce qui met en colère le maire, Régis Labeaume.

Samedi soir, après le spectacle de Céline Dion, plusieurs personnes avaient de la difficulté à se trouver un taxi.

Le maire de Québec, présent sur les lieux samedi soir, s’est montré agacé par la situation.

«On a quelques centaines de personnes qui attendent. Il n’y a pas de taxi. On ne pourra pas avoir de club de hockey, parce que 18 000 personnes, on n’est pas capable de les recevoir, on n’est pas capable de les ramener chez eux», a-t-il dit à TVA Nouvelles, devant le Centre Vidéotron.

«Il y a énormément de monde de l’extérieur, plein de touristes, qui vivent dans les hôtels ce soir et qui laissent de l’argent à Québec, et on n’a pas de taxis. C’est quand même extraordinaire. Il y a quelque chose qui ne marche pas. […] On a l’air de quoi’ On a l’air d’être du monde qui ne sait pas recevoir et qui n’est pas organisé. Je suis en colère, ça n’a pas de bon sang», a lancé M. Labeaume.

Il s’est adressé samedi soir au président de Taxi Coop. Ils ont convenu d’une rencontre dimanche à 14 h au bureau du maire de Québec.

Le président de Taxi Coop, Abdallah Homsy, était sur place samedi au Centre Vidéotron. Il convient qu’il y a eu un problème et que le service de taxi était «débordé». Dimanche matin, il n’avait pas encore parlé avec tous ses collègues pour faire l’état de la situation.

M. Homsy croit toutefois qu’avec le nombre de véhicules sur la route samedi, les taxis auraient dû être en mesure d’assurer un bon service.

«On n’avait pas le nombre de véhicules qui était supposé être au Centre Vidéotron. Quand on appelait [les chauffeurs], ils disaient qu’ils étaient débordés ailleurs. Il faut que je voie nos statistiques pour voir si c’était vraiment ça ou non, mais je ne pense pas», dit-il.

D’autant qu’avec la concurrence forte de service de chauffeurs comme Uber, l’industrie du taxi est sous les projecteurs.

«Toute industrie qui se respecte doit donner un service à 100 % à sa clientèle. Je crois à mon industrie et je crois qu’on est capable de faire ça. Pourquoi on l’a pas fait’» se questionne-t-il.

Le bon service au Centre Vidéotron est un engagement pris en assemblée générale par les acteurs de l’industrie du taxi de Québec, a souligné M. Homsy.

Une telle situation s’est déjà produite dans le passé. Ce fut le cas après les spectacles de Pearl Jam et de Justin Bieber, notamment.

Le maire Labeaume s’était même questionné, le printemps dernier, sur la capacité de l’industrie du taxi à bien servir le Centre Vidéotron.

Il en avait d’ailleurs déjà discuté avec les intervenants du taxi de la région de Québec.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire