Lachance a le meilleur sur Lambert-Lemay et la pluie

Lachance a le meilleur sur Lambert-Lemay et la pluie

MONTRÉAL – Jean-Michel Lachance a distancé ses rivaux avec quelques tours à effectuer, mardi, et malgré une pluie continue, il a remporté la première des 10 étapes des Mardis cyclistes de Lachine.

Au terme d’une course de 1 h 02 min 16 s, le vainqueur a devancé de plusieurs secondes le double champion en titre, Simon Lambert-Lemay, et le multiple gagnant de la compétition, Jean-François Laroche. Par conséquent, le porte-couleurs de la formation La Vie sportive-Apogée-Opus a récolté 133 points et pris possession du maillot jaune. Toutefois, il détient une mince priorité d’un point.

«Les conditions de la piste ont fait la différence aujourd’hui [mardi]; mon objectif était de gagner, a commenté Lachance. C’était plus facile pour moi de partir en échappée, car je tourne bien. Je n’ai pas relâché, je ne savais pas ce que ferait le peloton. Mais je ne croyais pas finir avec une grosse avance.»

De son côté, Lambert-Lemay affichait une mine satisfaite au terme de sa soirée de travail. Cependant, il a pris ce résultat avec un grain de sel.

«Plusieurs bonnes équipes sont au Tour de Beauce et il pleuvait. Donc, ça allait moins vite, a-t-il dit. Le vrai Lachine commencera la semaine prochaine quand tout le monde sera de retour. Je pense être plus rapide, mais les autres le seront aussi.»

Parisien neuvième

Par ailleurs, les organisateurs ont souligné la soirée du président d’honneur, François Parisien, en remettant à celui-ci une plaque commémorative. Le vétéran de 33 ans a terminé neuvième, remportant néanmoins deux des six sprints de l’épreuve de 31 tours.

«La première course est toujours un peu stressante et mon objectif était de voir où j’en suis rendu au niveau de la force des jambes. Je pense que c’est très bien, a-t-il affirmé. Je suis heureux, il y a eu certains accrochages ailleurs, mais c’est normal. Tous les gars se battent pour la victoire.»

«La chimie avec François était excellente, a ajouté Lambert-Lemay, son coéquipier chez PowerWatts. Il a tout fait pour triompher, il a été agressif en allant en avant et c’est sa force.»

La place aux meilleurs

Pour sa part, le président-fondateur de l’événement, Joseph «Tino» Rossi était heureux de voir un total de 84 concurrents s’élancer. Par contre, il a été clair pendant son allocution destinée aux cyclistes avant le départ: ceux ne pouvant suivre le rythme devront possiblement renoncer.

«On ne veut pas inscrire des gens pour seulement battre des records de participation. Ceux qui traînent de la patte deviennent dangereux, a-t-il précisé, insistant sur l’aspect sécurité. Il faut quand même une base technique pour être ici et rouler à au moins 50-55 km/h pour une longue période.»

Autres résultats

Dans un autre ordre d’idées, Antoine Dalterio (Espoirs Laval-Primeau Vélo) a eu le meilleur durant la course de la Coupe cadet masculine. Chez les femmes, Marie-Soleil Blais (Acquisio-ACQ) l’a emporté.

Quant à la Coupe minime, Nicolas Rivard, chez les garçons, et Iris Gabelier, chez les filles, ont conclu en tête.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire