L’aide aux parents d’enfants malades ou handicapés sera bonifiée

L'aide aux parents d'enfants malades ou handicapés sera bonifiée

QUÉBEC – Le gouvernement Couillard s’est engagé vendredi à bonifier l’aide offerte aux parents d’enfants gravement malades ou lourdement handicapés.

Il n’a toutefois pas été possible de connaître les critères d’admissibilité et le mode de fonctionnement du nouveau programme de soutien, qui seront dévoilés au cours des prochaines semaines.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois, a expliqué que l’aide supplémentaire offerte aux parents visait à réduire l’écart entre le montant qui est versé aux familles naturelles et celui accordé aux ressources intermédiaires pour la garde et les soins des enfants concernés.

Actuellement, les familles naturelles qui s’occupent d’un enfant gravement malade ou lourdement handicapé ont droit à une compensation maximale de 9360 $ par année. Ce montant est alloué sous forme d’allocation directe et de chèques emploi service.

Le montant versé aux ressources intermédiaires et aux ressources de type familial pour les soins et l’assistance atteint pour sa part un maximum de 24 885 $ par année.

Il n’est pas clair, pour l’instant, quelle proportion de l’aide supplémentaire sera accordée sous forme d’allocation et de services.

Il y a deux mois, le regroupement Parents jusqu’au bout avait lancé un cri du c’ur au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, afin qu’il bonifie l’aide allouée aux parents d’enfants gravement malades ou handicapés.

Ces parents doivent souvent faire des choix déchirants, notamment sur le plan professionnel, pour s’occuper de leur enfant. Ils soutenaient que la différence entre le montant versé aux familles naturelles et celui donné aux ressources intermédiaires incitait les parents à placer leur enfant plutôt que le garder à la maison.

Vendredi, le ministre de la Santé a dit avoir la conviction que la mesure «exceptionnelle» que propose son gouvernement était équitable en regard du soutien accordé aux ressources intermédiaires, en plus de tenir compte des besoins importants des parents.

La nouvelle mesure d’aide entrera en vigueur en septembre et sera versée de façon rétroactive au 1er avril 2016.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire