Laval, 830 000$ pour redorer son image

Laval, 830 000$ pour redorer son image

La Ville de Laval payera finalement plus de 800 000 $ pour qu’une firme de communications revoie son image de fond en comble et mette derrière elle l’ère de Gilles Vaillancourt.

En octobre, Le Journal annonçait que la Ville cherchait une firme de marketing pour l’aider à redorer son blason depuis la «crise sans précédent» vécue vers la fin du règne de l’ex-maire Vaillancourt. Celui-ci a été condamné la semaine dernière à six ans de prison et 9 M$ de remboursements pour fraude, complot et abus de confiance.

À ce moment, l’appel d’offres stipulait que la Ville était prête à payer entre 600 000 $ et 5 M$ pour une agence qui pourrait augmenter «la notoriété et la crédibilité de la Ville de Laval tant sur le plan des citoyens que sur le plan des affaires».

Finalement, les Lavallois devront payer 833 000 $ pour un contrat de quatre ans octroyé à la firme Tam-Tam publicité mardi soir par le conseil municipal.

Grâce à ce contrat, la troisième municipalité en importance du Québec espère «susciter l’attachement et la fierté» afin de courtiser surtout les jeunes de 20 à 29 ans.

La Ville veut tellement mettre l’ère de Gilles Vaillancourt derrière elle, que même l’emblématique logo en forme de «L» mauve, bleu et blanc pourrait passer au tordeur.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire