Le cerveau de Mike Richter pourrait servir à la science

Le cerveau de Mike Richter pourrait servir à la science

L’ancien gardien des Rangers de New York Mike Richter a l’intention de faire don de son cerveau aux scientifiques après sa mort afin que ceux-ci comprennent davantage l’encéphalopathie traumatique chronique.

L’homme de 49 ans a pris sa retraite du hockey en 2003 en raison de deux commotions cérébrales qu’il a subies durant sa carrière. Au cours des derniers mois, il a constaté que certains athlètes de la NFL avaient choisi d’offrir leur cerveau pour des fins de recherche et l’Américain croit que c’est une bonne idée.

«Probablement (que je le ferai), a-t-il admis au quotidien New York Daily News, ajoutant avoir autorisé le don de ses organes. Ce n’est pas une décision prise avec joie, mais elle est sensée. C’est gratifiant car ça permettra d’aider les gens.»

Richter avait été mis sur le carreau en 2001-2002 lorsqu’il avait reçu un lancer sur son masque. Puis, il avait été atteint à la tête par le genou d’un adversaire en novembre 2003, ce qui avait compromis le reste de son parcours dans le circuit.

«Je n’avais aucune idée de ces dangers quand j’ai commencé à jouer. Je n’adhère pas à l’idée selon laquelle chaque sportif connaît dès le départ ce qui le guette parce que ce n’est pas le cas. Pour ma part, j’aimais juste jouer», a-t-il émis.

L’ex-numéro 35 a soulevé la coupe Stanley en 1994, disputant 666 matchs du calendrier régulier et décrochant 301 victoires.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire