Le chasseur, la guerre hivernale, le combat des reines

Le chasseur, la guerre hivernale, le combat des reines

Il était une fois, dans un royaume très lointain, un chasseur (Chris Hemsworth) appelé Éric. Soldat dans l’armée de la Reine Freya (Emily Blunt), en guerre contre sa s’ur Ravenna (Charlize Theron), il tombe amoureux de Sara (Jessica Chastain), une guerrière sans pareille.

Si certains personnages vous semblent familiers, c’est qu’ils étaient les protagonistes de Blanche-Neige et le chasseur sorti en 2012, ayant engrangé plus de 400 millions $ au box-office mondial, et dans lequel Kristen Stewart incarnait la princesse du conte de fées. La liaison entre la jeune actrice et le réalisateur du film, Rupert Sanders, avait également défrayé la chronique, ce qui explique que ni le cinéaste ni la comédienne ne sont de retour dans ce nouveau volet.

Avant Blanche-Neige

Cette fois-ci, le scénario de ce conte de fées aux accents de film d’action se concentre sur les origines du chasseur et sur la rivalité entre les deux s’urs, alors que le royaume de Blanche-Neige est intact et que tout le monde y vit heureux.

En effet, Ravenna a empêché sa s’ur, Freya, de connaître les joies de l’amour et de la maternité. Freya, s’exilant dans le nord de la contrée imaginaire, se transforme en Reine de glace, imperméable à toute forme d’amour. Elle y recrute les meilleurs chasseurs pour assurer sa protection, faisant d’eux des guerriers invincibles. C’est là qu’Éric rencontre Sara, la femme de sa vie, malgré l’interdiction faite par Freya de connaître l’amour. Il lui faut également vaincre Raveena, dont le miroir magique a été dérobé, sans quoi le Royaume sera perdu.

«Nous ne pouvons vivre sans amour et le film pose la question de savoir ce que ce sentiment signifie pour Éric et jusqu’où il ira au nom de l’amour», a détaillé Chris Hemsworth des raisons qui l’ont poussé – entre deux films de super héros – à renfiler son costume de chasseur émérite. «Quand Éric est apparu pour la première fois dans Blanche-Neige et le chasseur, il était saoul et perdu. Il vivait dans le désespoir le plus total à cause de la mort de sa femme. Sa rencontre avec Blanche-Neige le transforme et, quand Le chasseur: la guerre hivernale débute, Éric vit tranquillement dans la forêt», a ajouté l’acteur.

L’importance des émotions

Le cinéaste Cedric Nicolas-Troyan, ancien responsable des effets spéciaux du volet précédent et qui signe ici sa première réalisation, a tout de suite tenu à prévenir le public. «Ce n’est pas un film sur le fait de sauver l’univers. C’est une uvre qui repose sur les émotions en plus d’être une histoire d’amour. Je peux mettre tous les monstres de la terre et faire les plans les plus impressionnants possible, en fin de compte, si je ne suis pas interpellé par les personnages à l’écran, je n’aurais, en tant que spectateur, rien à quoi me raccrocher.»

Le passé d’Éric et de Sara est présenté grâce à des retours dans le temps. Jessica Chastain, qui incarne ce personnage, a présenté les raisons qui l’avaient poussée à accepter le rôle. «À la lecture du scénario, j’ai aimé son cheminement. J’ai aussi aimé ses secrets. C’est le genre de personnage que je n’ai jamais joué avant. De plus, j’ai apprécié le côté physique du rôle. J’ai tourné dans tellement de films noirs et lourds que je voulais m’amuser un peu. Je crois bien que c’est le plateau sur lequel j’ai eu le plus de plaisir», a expliqué celle qui n’a eu besoin que de s’entraîner quelques semaines, l’actrice étant déjà familière avec le Krav Maga, discipline de combat israélien, appris pour La dette.

«L’une des raisons principales, outre le fait de vouloir travailler avec Chris [NDLR: les deux acteurs ont le même agent], est que ce film comprend des rôles féminins assez impressionnants. Charlize et Emily étaient déjà embauchées quand j’ai lu le scénario et je dois avouer que je suis fatiguée d’être la seule femme sur un plateau de tournage. Les histoires fantastiques comme celle-ci doivent absolument représenter le monde dans lequel nous vivons. Je suis ravie de voir à quel point les rôles féminins de Le chasseur: la guerre hivernale sont fabuleux.»

La suite >>>

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire