Le CIO ne voit pas de risques majeurs dans le projet de Los Angeles

Le CIO ne voit pas de risques majeurs dans le projet de Los Angeles

Le président de la commission d’évaluation du Comité international olympique (CIO) Patrick Baumann a conclu vendredi sa visite de trois jours dans la métropole californienne, candidate à l’organisation des JO-2024, en estimant que le projet LA 2024 ne comportait «pas de risques majeurs».

«Nous, au CIO, sommes dans une position appréciable dans le sens où nous avons deux excellentes villes en compétition. A Los Angeles, il n’y pas de risques majeurs que nous pouvons relever», a indiqué M. Baumann lors d’une conférence de presse en conclusion de la visite de trois jours de la commission d’évaluation qui sera à partir de dimanche à Paris pour une visite similaire.

«Il y a encore des choses à faire, un tel événement ne se déroule pas du jour au lendemain, mais il y a une excellente base pour que les Jeux puissent se dérouler ici», a poursuivi le secrétaire général de la Fédération internationale de basket.

«Los Angeles est déjà une grande ville olympique, mais après trois jours ici, nous nous sommes rendus compte que c’était nettement en dessous de la réalité: l’esprit olympique est incroyablement fort ici, l’héritage des JO-1984 est bien là, non seulement dans les sites de compétition mais plus important encore parmi les gens que nous avons rencontrés», a souligné le patron de la commission d’évaluation.

M. Baumann a reconnu que les membres de sa commission s’étaient «extasiés» sur «les sites spectaculaires, incroyables, hallucinants même», visités jeudi, en particulier sur le campus de l’université UCLA dont les résidences universitaires seront transformés en Village Olympique.

«Cette visite a confirmé notre opinion que Los Angeles a développé un excellent projet et probablement, vus les installations qui sont déjà en place, que sept ans de travail pour arriver aux JO, si ils étaient décernés à Los Angeles, était un luxe», a-t-il relevé.

Los Angeles est en concurrence avec Paris après les retraits des candidatures de Hambourg, Boston, Budapest et Rome. Le nom de la ville-hôte sera décidé par le CIO le 13 septembre à Lima.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire