Le contouring… appliqué comme un tatouage au henné

Le contouring... appliqué comme un tatouage au henné

Le contouring est sans doute la tendance maquillage la plus marquante de ces dernières années. Le procédé, qui consiste à mettre en lumière certaines zones et à en assombrir d’autres pour «sculpter» le visage, est en quelques sortes devenu une forme d’art qui donne lieu à des approches et à des techniques variées, publiées sur les réseaux sociaux.

La dernière des techniques en vogue est le «contouring façon henné»: les produits de la palette sont appliqués délicatement sur les pommettes, l’arcade sourcilière et le menton de façon à former des motifs compliqués qui seront ensuite estompés au pinceau, laissant un visage aux contours parfaitement redéfinis. La technique est présentée par la maquilleuse Aslam, établie au Zimbabwe.

La jeune femme en fait la démonstration dans une vidéo créée pour un concours organisé par Anastasia Beverly Hills, marque célèbre pour son ensemble de contouring – Kim Kardashian elle-même ne jurerait que par lui. La gagnante remportera la somme de 10 000$.

La méthode façon henné n’est pas la seule interprétation créative du contouring classique. Récemment, une maquilleuse du nom de BellaDeLune a fait sensation en proposant sa technique «clown». Sa vidéo montre comment une base de maquillage clownesque devient, grâce quelques savants coups de pinceau, un contouring parfait.

Autre variante: le strobing, qui consiste à appliquer un enlumineur de teint aux endroits où la lumière éclaire naturellement le visage.

Découvrir la vidéo de Shahina Aslam:

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire