Le gouvernement Trudeau veut mettre fin à la pub partisane

Le gouvernement Trudeau veut mettre fin à la pub partisane

Les publicités gouvernementales fédérales seront dorénavant révisées par un organisme externe chargé de les dépouiller de toute partisanerie avant qu’elles ne tombent dans l »il du public.

Le président du Conseil du Trésor, Scott Brison, a annoncé jeudi la mise en place immédiate de nouvelles règles pour exclure des publicités gouvernementales tous slogans et images liés à un parti politique, ainsi que les couleurs associées au parti au pouvoir. Elles devront aussi être dépourvues du nom, de la voix ou de l’image d’un député, d’un ministre ou d’un sénateur.

Les publicités faisant la promotion d’initiatives du gouvernement ne pourront également être diffusées avant que ces initiatives aient d’abord été adoptées par le Parlement. La publicité sera aussi interdite dans les 90 jours précédant le déclenchement d’élections fédérales.

Les libéraux, qui ont souvent reproché au gouvernement Harper de faire des publicités partisanes, s’étaient engagés en campagne électorale à dépolitiser les messages gouvernementaux destinés à la population.

«Nous reconnaissons que les politiques actuelles sont passées date et trop faibles pour prévenir la publicité partisane», a soutenu M. Brison.

Selon ces nouvelles règles, toutes publicités gouvernementales de plus de 500 000 $ devront être examinées par l’organisme existant, soit Les normes canadiennes de la publicité (NCP), qui s’assurera qu’elles ne sont pas partisanes.

Selon M. Brison, ces publicités représentent 90 % de toutes les publicités gouvernementales. Celles moins dispendieuses faisant l’objet d’une plainte du public pourront aussi être révisées par le NCP.

Cette révision des publicités par le NCP coûtera 65 000 $ par année aux contribuables.

«Cette organisation est en mesure de réaliser des examens crédibles et indépendants des campagnes de publicité du gouvernement, a-t-il assuré. Et tous les rapports qui seront produits sur ces examens seront affichés en ligne, où tous les Canadiens pourront les consulter», a-t-il ajouté.

Le Bureau du vérificateur général du Canada effectuera aussi une évaluation de ce nouveau mécanisme de révision des publicités.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire