Le héros des attentats d’Ottawa remet ça en Irlande

Le héros des attentats d'Ottawa remet ça en Irlande

Le héros des attentats d’Ottawa, l’ancien sergent d’armes Kevin Vickers, a conservé ses réflexes de gardien de la paix.

M. Vickers, qui est aujourd’hui ambassadeur du Canada en Irlande, a volé la vedette, jeudi, lors d’une cérémonie à la mémoire de soldats britanniques tués à Dublin en 1916.

L’ambassadeur Vickers n’entendait visiblement pas à rire lorsqu’un manifestant s’est levé en pleine commémoration pour scander son désaccord tout en s’approchant du podium.

L’ancien policier de la GRC a rapidement intercepté l’agitateur en s’en prenant à lui physiquement pour l’escorter plus loin, où des agents de sécurité ont pris la relève.

Un homme de 40 ans a été ensuite arrêté par les policiers.

La presse irlandaise a rapporté l’événement, qui a plus tard été confirmé, jeudi, par le ministère canadien des Affaires étrangères.

«Il ne sera pas possible d’obtenir des commentaires ou une entrevue de l’ambassadeur», a tenu à souligner le ministère.

Ex-sergent d’armes de la Chambre des communes, Kevin Vickers a joué un rôle déterminant dans l’attentat du Parlement canadien survenu en 2014. Il avait mis un terme au drame en abattant le tireur, Michael Zehaf-Bibeau, de plusieurs balles.

Jeudi, M. Vickers représentait le Canada à cette cérémonie en tant qu’invité du ministre irlandais des Affaires étrangères, Charles Flanagan.

Selon le «Irish Independent», la commémoration se voulait une «réconciliation symbolique» entre l’Irlande et la Grande-Bretagne, a dit M. Flanagan dans un discours.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire