Le licou obligatoire pour les gros chiens ne fait pas l’unanimité

Le licou obligatoire pour les gros chiens ne fait pas l'unanimité

Le licou, qui sera imposé par Sherbrooke pour contrôler les chiens de 20 kilos et plus, ne fait pas l’unanimité.

Le licou est un harnais qui s’ajoute à la laisse et se glisse sur la tête de l’animal. Si l’animal souhaite mordre, un mouvement du maître freine ses ardeurs.

«On a plus de contrôle sur le chien, mais on ne peut pas dire que le chien ne mordra pas», a indiqué Sarah-Claude Flamand de l’animalerie Les Animaux domestiques Quinn.

Selon l’entraîneur canin Alain Chiocchi, en plus d’être inefficace contre les morsures, le licou peut entraîner de sérieux problèmes d’agressivité.

«Le licou presse les cartilages du chien, ça lui fait mal, a-t-il indiqué. C’est souvent des morsures de peur ou d’agressivité et c’est plus dangereux qu’une morsure franche.»

Après Sainte-Julie qui a tenu compte de l’avis de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, Sherbrooke imposera le port du licou en dehors des terrains privés dès septembre.

«Le licou n’est pas parfait, mais ça permet d’exercer un meilleur contrôle sur un chien qu’on promène en laisse», a soutenu le maire de Sherbrooke, Bernard Sevigny.

Alain Chiocchi croit toutefois qu’il serait mieux d’imposer la muselière seulement pour les chiens agressifs plutôt que le licou pour tous les chiens de plus de 20 kilos.

La Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie qui appliquera la réglementation avec les policiers applaudit les élus de Sherbrooke.

«On croit que ça va permettre de sensibiliser davantage les propriétaires de chiens quant aux rôles qui leur incombent», a expliqué Cathy Bergeron de la SPA de l’Estrie.

Alain Chiocchi qui est inondé d’appels de propriétaires inquiets depuis l’attaque mortelle d’un pitbull dit qu’il y a une seule solution.

«Il faut forcer les propriétaires de tous les chiens même les petits à prendre un cours», a soutenu l’entraîneur canin.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire