Le maire de Laval TLMEP et Mario Dumont

Le maire de Laval TLMEP et Mario Dumont

Mario Dumont est furieux. Il a bien raison.

Marc Demers, l’actuel maire de Laval, a annulé ses entrevues avec des télés auxquelles il avait promis des entrevues … parce qu’il aurait promis son «exclusivité» à Tout le monde en parle.

J’ai parlé à François Brochu, attaché de presse de Marc Demers, qui m’affirmait que TLMEP avait demandé au maire d’«éviter de participer à des émissions d’affaires publiques à la télé» d’ici dimanche soir, et la diffusion de TLMEP.

J’avais contacté Guillaume Lespérance, producteur de TLMEP et il m’offre sa version des faits à 15 h: «Nous avons demandé au Maire de nous donner sa première entrevue hier soir. On vient de clarifier avec lui qu’il peut faire des entrevues TV avec qui il veut et quand il veut.»

Alors que s’est-il passé’ Le maire a-t-il pris trop au pied de la lettre le concept d’exclusivité de TLMEP’

On comprend qu’un artiste qui vend un disque recherche la visibilité de TLMEP et la « monnaye » en échange d’une exclusivité. Il donnera des entrevues aux autres médias après son passage à l’émission du dimanche.

Mais un élu a des obligations envers ses concitoyens.

Il doit parler à tous, surtout dans un cas comme celui-ci où l’ancien maire de la Ville a fourré royalement ses concitoyens.

Marc Demers, en attachant une certaine notoriété médiatique à une entente d’exclusivité, a-t-il bien réfléchi aux conséquences de son geste Pourquoi aurait-il donné une exclusivité à un média au détriment des autres

Pourquoi les autres télés seraient-elles empêchées d’avoir accès à son information, à son point de vue’

Ça ne sert aucunement l’intérêt public, ça ne sert pas la démocratie. Ça ne sert pas la libre circulation des idées.

Si TLMEP a un scoop, comme dans le cas de Claude Dubois qui a annoncé en primeur son cancer, il est normal que l’invité n’aille pas s’épancher ailleurs avant la diffusion.

Mais on parle ici d’un sujet d’actualité qui intéresse tout le monde. Il faut que «tout le monde» en parle.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Le maire de Laval TLMEP et Mario Dumont

Le maire de Laval TLMEP et Mario Dumont

Mario Dumont est furieux. Il a bien raison.

Marc Demers, l’actuel maire de Laval, a annulé ses entrevues avec des télés auxquelles il avait promis des entrevues … parce qu’il aurait promis son «exclusivité» à Tout le monde en parle.

J’ai parlé à François Brochu, attaché de presse de Marc Demers, qui m’affirmait que TLMEP avait demandé au maire d’«éviter de participer à des émissions d’affaires publiques à la télé» d’ici dimanche soir, et la diffusion de TLMEP.

J’avais contacté Guillaume Lespérance, producteur de TLMEP et il m’offre sa version des faits à 15 h: «Nous avons demandé au Maire de nous donner sa première entrevue hier soir. On vient de clarifier avec lui qu’il peut faire des entrevues TV avec qui il veut et quand il veut.»

Alors que s’est-il passé’ Le maire a-t-il pris trop au pied de la lettre le concept d’exclusivité de TLMEP’

On comprend qu’un artiste qui vend un disque recherche la visibilité de TLMEP et la « monnaye » en échange d’une exclusivité. Il donnera des entrevues aux autres médias après son passage à l’émission du dimanche.

Mais un élu a des obligations envers ses concitoyens.

Il doit parler à tous, surtout dans un cas comme celui-ci où l’ancien maire de la Ville a fourré royalement ses concitoyens.

Marc Demers, en attachant une certaine notoriété médiatique à une entente d’exclusivité, a-t-il bien réfléchi aux conséquences de son geste Pourquoi aurait-il donné une exclusivité à un média au détriment des autres

Pourquoi les autres télés seraient-elles empêchées d’avoir accès à son information, à son point de vue’

Ça ne sert aucunement l’intérêt public, ça ne sert pas la démocratie. Ça ne sert pas la libre circulation des idées.

Si TLMEP a un scoop, comme dans le cas de Claude Dubois qui a annoncé en primeur son cancer, il est normal que l’invité n’aille pas s’épancher ailleurs avant la diffusion.

Mais on parle ici d’un sujet d’actualité qui intéresse tout le monde. Il faut que «tout le monde» en parle.

Laisser un commentaire