Le ministre Blais devra se passer des services de Pierre Ouellet

Le ministre Blais devra se passer des services de Pierre Ouellet

Le ministre François Blais devra finalement se passer des services de l’ex-chef de cabinet du ministère des Transports, Pierre Ouellet, devenu une trop grande source de distraction, a appris Le Journal.

Dégommé le 19 mai dernier à la suite d’allégations de pratiques douteuses dans l’octroi des contrats à Transport Québec, M. Ouellet avait été replacé au bureau de François Blais comme organisateur du prochain Forum sur l’emploi. Le ministre avait dit avoir pris cette décision sur la recommandation du bureau de Philippe Couillard, ce qui avait semé la consternation dans l’opposition.

Étoile filante

Pierre Ouellet n’aura finalement été qu’une étoile filante au cabinet de François Blais. «Compte tenu de tout ce qui s’est passé, pour éviter les distractions qui vont entourer la préparation du sommet (sur l’emploi), il a lui-même décidé de se retirer et de ne pas prendre le mandat», a confié au Journal son porte-parole.

Dossier Bombardier

Notre Bureau parlementaire talonnait depuis plusieurs jours le gouvernement, car Pierre Ouellet a continué à travailler dans le dossier de Bombardier jusqu’au début de la semaine dernière. De chez lui, il aurait fait des appels concernant l’aide financière au fleuron québécois de l’aéronautique auprès des fonctionnaires, selon nos informations. Un comportement qui en a choqué plus d’un au sein de l’appareil de l’État.

Pourquoi a-t-il continué à uvrer dans le dossier Bombardier après avoir été congédié’ M. Ouellet a-t-il continué d’être payé comme membre du personnel politique libéral durant cette période’ Au bureau du ministre Jacques Daoust, on s’est limité à dire que «Pierre Ouellet a quitté ses fonctions de chef de cabinet le 19 mai».

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire