Le ministre de la Santé invite les journalistes à déguster un repas de CHSLD

Le ministre de la Santé invite les journalistes à déguster un repas de CHSLD

Est-ce la fin des patates en poudre et des hot-dogs servis dans les CHSLD’ C’est ce que découvriront les représentants des médias qui sont conviés mercredi, à l’invitation du ministre de la Santé Gaétan Barrette, à «découvrir les repas servis dans les CHSLD».

Ce dîner vise à faire découvrir les repas servis dans les CHSLD «ainsi que dans les autres établissements des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches», est-il inscrit sur la convocation.

En juin dernier, Le Journal révélait que 12 CHSLD et deux hôpitaux montréalais avaient dû retirer plusieurs aliments de leur menu comme les raisins, le chou-fleur, le bacon et le veau puisqu’ils coûtent trop cher. Même les vraies pommes de terre en purée ont été remplacées par des pommes de terre déshydratées.

«Les établissements ont des budgets trop serrés (environ 2,17 $ par repas), de sorte qu’il est difficile d’offrir des repas nutritifs, diversifiés et adaptés à la clientèle», déplorait alors la présidente de l’Ordre des diététistes du Québec, Paule Bernier.

Lors de sa récente mise à jour économique, le gouvernement Couillard a annoncé qu’une partie du surplus de 2,2 milliards serait consacrée aux CHSLD, ce qui permettra d’adopter de meilleures «pratiques de gestion alimentaire».

Plus de détails à venir…  

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire