Le nombre d’automobilistes très âgés a doublé

Le nombre d'automobilistes très âgés a doublé

Le nombre de conducteurs très âgés augmente sans cesse sur les routes du Québec, à tel point que les trois plus vieux ont maintenant 101 ans.

En cinq ans, le nombre de personnes de 90 ans et plus détenant un permis de conduire valide a doublé, selon les données obtenues par «Le Journal de Montréal» auprès de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Les experts de la sécurité routière prennent cette situation au sérieux, car ces conducteurs très âgés sont impliqués dans plus d’accidents que la moyenne des automobilistes.

La tendance des conducteurs âgés est loin de s’estomper, croit le directeur général de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ). «Les Québécois vieillissent et vivent plus longtemps en bonne santé, alors je pense que ce nombre va continuer à augmenter, estime Danis Prud’homme. De plus, les personnes âgées de la nouvelle génération ont grandi entourées de la voiture, alors ça a toujours fait partie de leur vie et ils veulent la garder.»

Plus d’accidents

En plus des trois conducteurs de 101 ans, on en retrouve cinq ayant atteint l’âge vénérable de 100 ans.

L’augmentation du nombre d’aînés au volant (voir tableau) est très remarquée auprès des compagnies d’assurance canadiennes, qui ont vu un bond important dans le nombre d’accidents causés par des personnes de l’âge d’or depuis 10 ans.

En effet, la fréquence des sinistres causés par des personnes de plus de 75 ans a bondi de 10 % chez les hommes et de 17 % chez les femmes entre 2004 et 2014, alors que celle des jeunes de 16 à 20 ans a chuté de 27 % durant la même période.

«Les jeunes sont toujours les plus impliqués dans les collisions, mais ils s’améliorent beaucoup, ce qui n’est pas le cas chez les personnes âgées. Celles-ci conduisent plus longtemps et, sur 10 ans, on a remarqué une augmentation du nombre d’accidents», a mentionné Anne Morin, porte-parole du Bureau d’assurance du Canada.

Les experts consultés croient que les membres de l’âge d’or devraient suivre un cours spécialisé pour réapprendre à conduire avec leurs facultés physiques vieillissantes.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *