Le NPD dresse un sombre bilan des libéraux québécois

Le NPD dresse un sombre bilan des libéraux québécois

OTTAWA | Alors que la relâche parlementaire approche, le NPD revient à la charge et dresse un sombre bilan du travail des 40 députés libéraux fédéraux du Québec.

En point de presse, mardi, le député montréalais Alexandre Boulerice a accusé les libéraux de la province d’avoir été «absents des dossiers importants pour les Québécois».

La liste de M. Boulerice comprend: l’aide financière promise à Bombardier qui tarde à se concrétiser, l’indemnisation jugée insuffisante à l’industrie laitière à la suite de l’accord de libre-échange avec l’Europe, la volte-face du ministre des Finances concernant la loi sur les banques et la protection des consommateurs ainsi que la nouvelle entente sur le bois d »uvre qui se fait toujours attendre.

«À quoi servent les députés libéraux du Québec’ Où se cachent-ils’», a lancé Alexandre Boulerice à la période de questions.

Le libéral Marc Garneau a rétorqué que les «six ministres» du Québec «sont là pour promouvoir les intérêts» de la province.

«C’est ce que nous avons fait depuis le début, et c’est ce que nous allons faire jusqu’à la fin», a-t-il renchéri.

Après un an au pouvoir, les libéraux de Justin Trudeau caracolent toujours en tête des sondages, alors que l’appui au NPD oscille autour d’un maigre 12 % à l’échelle du pays.

Selon M. Boulerice, le premier ministre Trudeau mérite sa popularité parce «qu’il n’est pas Stephen Harper», et non grâce à ses politiques.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire