Le premier match pour Bryan Allen ?

Le premier match pour Bryan Allen ?

Bryan Allen a rejoint l’équipe de l ‘ à Boston vendredi soir.

MONTRÉAL – Bien que Marc Bergevin n’a pas voulu spéculer mardi sur l’avenir de son jeune défenseur, l’arrivée de Bryan Allen, acquis la veille des Ducks d’Anaheim en retour de Rene Bourque, n’est certes pas une bonne nouvelle pour Nathan Beaulieu.

Ce dernier a été laissé de côté contre les Blues de St. Louis, au profit de Mike Weaver, et il risque de subir le même sort en fin de semaine à Boston et à New York.

Au fait, c’est probablement un autre séjour à Hamilton qui attend Beaulieu.

«On gère le temps de glace par les performances sur la glace, a dit Michel Therrien. L’arrivée d’Allen est un atout pour notre brigade défensive. Il ajoute de la profondeur et de l’expérience.»

Brouillon contre les Penguins de Pittsburgh, Beaulieu a donc toutes les raisons de s’inquiéter. C’est un renvoi chez le Bulldogs qui l’attend, probablement dimanche soir.

Allen a rejoint l’équipe à Boston vendredi soir.

«Comme je l’ai fait avec Sergei Gonchar, je vais le rencontrer et prendrai une décision à savoir s’il jouera contre les Bruins.»

Sept défenseurs

Si l’entraîneur en chef du Canadien jongle à l’idée de modifier une formule gagnante, il n’exclut pas la possibilité d’ajouter, en Allen, un septième défenseur à sa formation.

Incidemment, Allen portera le numéro 6 dans l’uniforme tricolore. Douglas Murray (2013-2014), Jaroslav Spacek (2009-2012), Tom Kostopoulos (2007-2009) et Janne Niinimaa (2006-2007) avaient été les derniers à l’adopter.

Des éloges pour Dale Weise

Après avoir été retranché de la formation, Dale Weise connaît une heureuse séquence avec le Canadien.

Il a été une bougie d’allumage pour son équipe contre les Blues.

«Il a beaucoup d’attributs que j’apprécie. Son gabarit imposant fait en sorte qu’il n’est pas facile à affronter. Il distribue beaucoup de mises en échec et, présentement, il contribue à l’attaque», a fait remarquer Therrien.

Le principal intéressé, lui, prétend qu’il n’a rien changé à son approche.

«Je me sens à l’aise dans le système de jeu de l’équipe et je veux juste faire ma part. Contribuer à l’attaque et m’inscrire au pointage est un boni pour moi.»

Weise se réjouit lui aussi de pouvoir compter sur sa mère à ses côtés pendant le voyage.

Boston et New York ne sont pas les pires endroits pour jouer aux touristes.

«Je pense que je vais lui laisser ma carte de crédit. Elle va pouvoir en profiter.»

Gallagher : la polémique

Pour sa question adressée à Brenden Gallagher jeudi soir, une journaliste de Saint Louis a créé une polémique qui s’est retrouvée sur les réseaux sociaux vendredi.

Quand elle lui a demandé s’il se sentait un joueur marqué par les arbitres dans la LNH, il aurait répondu dans l’affirmative.

L’attaquant du Canadien a renchéri en déclarant qu’un arbitre lui avait confirmé pendant le match qu’un joueur adverse aurait dû mériter une punition, mais «parce qu’il (Gallagher) était impliqué dans le jeu, on ne lui a pas décerné».

Voilà qui met en doute l’impartialité des arbitres. Évidemment, le Canadien a demandé à Gallagher d’éviter les journalistes avant le départ pour Boston.

La formation montréalaise, à qui on a décerné qu’une punition mineure à ses deux derniers matchs, pourra-t-elle démontrer autant de discipline à Boston On en doute, d’autant plus que Brad Marchand, la petite peste, est de retour dans l’alignement.

Therrien a confirmé que Price affrontera les Bruins samedi et cèdera sa place à Dustin Tokarski le lendemain contre les Rangers.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire