Le Québec pourrait avoir trouvé un vaccin anti-Zika

Le Québec pourrait avoir trouvé un vaccin anti-Zika

Le Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l’Université Laval a annoncé lundi avoir franchi toutes les étapes réglementaires ce qui lui permettra de réaliser une première étude clinique sur un vaccin développé au Québec contre le virus Zika.

Ce virus, qui se transmet principalement par les moustiques, mais qui est aussi transmissible sexuellement, est associé à de nombreux cas de fausses couches chez les femmes enceintes ainsi qu’à la naissance de bébés atteints de microcéphalie, une tête anormalement petite.

L’équipe de recherche de l’Université Laval est la première à avoir obtenu les autorisations de la Food and Drug Administration et de Santé Canada pour développer ce vaccin contre le Zika.

«Il n’existe actuellement pas de traitement ni de vaccin contre l’infection par le virus Zika. Un premier vaccin en développement sera administré pour la première fois à des humains dans le cadre de cette étude clinique» a annoncé Gertrude Bourdon, présidente-directrice générale du CHU.

Les travaux débuteront dans les prochains jours sous la supervision de la Dre Sylvie Trottier, microbiologiques du CRI de l’Université Laval. Les personnes en bonne santé qui voudraient participer au développement de ce vaccin sont invitées à contacter l’équipe de recherche clinique en infectiologie au 418-654-2796.

Le ZIKA a été découvert pour la première fois chez un macaque d’une forêt de l’Ouganda en 1947 avant d’être décelé chez l’humain dans les années 1950. Une première éclosion avait été observée en Micronésie en 2007.

Depuis 2013, plusieurs éclosions ont été signalées dans des îles et des archipels de la région du Pacifique, puis le virus est apparu en 2015 en Amérique du Sud, où des éclosions étendues ont été signalées au Brésil et en Colombie. Six pays, territoires et régions ont rapporté des cas de microcéphalie et/ou de malformations du système nerveux central qui pourraient être en lien avec le virus Zika.

Selon les données du gouvernement du Canada, en date du 14 juillet, 149 cas de virus Zika liés aux voyages et un cas contracté par transmission sexuelle ont été signalés au Canada.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire