Le rocher en forme d’éléphant du Nouveau-Brunswick s’est effondré

Le rocher en forme d'éléphant du Nouveau-Brunswick s'est effondré

HOPEWELL CAPE, Nouveau-Brunswick Le paysage de la baie de Fundy n’est plus tout à fait le même depuis que le rocher éléphant s’est effondré lundi matin, quand près de 2000 tonnes de roches se sont détachées de la montagne rocheuse surplombant la plage.

Le parc des rochers de Hopewell Rocks, dans le secteur de Hopewell Cape, au Nouveau-Brunswick, offre un panorama à ceux qui souhaitent contempler la baie de Fundy. On y trouve des sentiers de graviers et de nombreux belvédères où il est possible d’observer les grandes marées.

La carte du site révèle une composition très imagée des rochers qui se dressent le long du rivage. Le «rocher E.T.», les «rochers en pots de fleurs», la «pomme», «l’arche des amoureux» et jusqu’à ce week-end, l’éléphant.

La nouvelle a fait grand bruit et même le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a commenté sur Twitter la chute du grand mammifère de pierre, affirmant que la situation était étudiée de près. La province s’est aussi assurée d’obtenir des informations de géologues qui ont confirmé que tout était «normal».

Le Centre pour un tourisme responsable au Canada a pour sa part commenté la nouvelle en affirmant que cette chute, sur le site de Hopewell Rocks, «vient changer le visage d’une attraction naturelle au Nouveau-Brunswick».

Alors qu’une nouvelle saison touristique s’amène, Brian Gallant a néanmoins insisté sur les attraits toujours présents sur le site.

«Nous croyons toujours que les rochers Hopewell demeurent le meilleur endroit pour voir les plus grandes marées au monde», a assuré le premier ministre.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire