Le tueur totalement inconnu des services de renseignement

Le tueur totalement inconnu des services de renseignement

Le tueur qui a fait jeudi au moins 84 morts en fonçant à bord d’un camion sur une foule à Nice (sud-est) était «totalement inconnu des services de renseignement» français, mais son acte correspond aux appels au meurtre des jihadistes, a déclaré vendredi le procureur de Paris, François Molins.

Le Tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, 31 ans, un chauffeur-livreur, était «totalement inconnu des services de renseignement (…) et n’avait jamais fait l’objet de la moindre fiche ni du moindre signalement de radicalisation», a-t-il dit. Mais cet attentat, qui n’a pas été revendiqué, correspond «très exactement aux appels permanents au meurtre des jihadistes», a-t-il ajouté.

Il était en revanche «connu des services de police et de justice pour des faits de menaces, violences, vols et dégradations commis entre 2010 et 2016». Son ex-femme a été placée en garde à vue.

Les enquêteurs, qui cherchent à déterminer «les éventuels liens» du tueur avec des groupes terroristes islamistes, ont retrouvé à bord du camion frigorifique de 19 tonnes, loué le 11 juillet, deux pistolets automatiques et des armes factices.  

L’homme a été abattu par la police après avoir accompli un carnage sur deux kilomètres de la célèbre Promenade des Anglais, le long du bord de mer de la capitale de la Côte d’Azur. 

Dix enfants et adolescents ont été tués, a précisé M. Molins. Et le bilan total pourrait encore s’alourdir avec «202 blessés, dont 52 en état d’urgence absolue» qui sont «entre la vie et la mort».

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire