L’engouement pour Cuba pourrait s’intensifier

L'engouement pour Cuba pourrait s'intensifier

Le décès de Fidel Castro amènera les touristes à s’intéresser davantage à l’histoire de Cuba plutôt que de seulement fuir l’hiver du Québec vers un tout-inclus, croient des experts.

«Ça fait 48 heures que ce qui retient l’attention dans les nouvelles, c’est Fidel Castro. Cuba devient un lieu à découvrir. C’est un endroit qu’on veut visiter avant qu’il ne change», explique Arnold August, écrivain et conférencier spécialiste de Cuba.

Comme d’autres figures emblématiques qui ont contribué à faire de leur pays un incontournable, Fidel Castro, aujourd’hui décédé, devrait attirer davantage de visiteurs.

«Les gens ne veulent plus aller à Cuba pour seulement s’étendre sur la plage. Il y a une curiosité depuis quelques années», dit Claude Morin, professeur d’histoire de l’Amérique latine à la retraite.

Bâtiments historiques et places publiques, Cuba regorge de lieux à visiter tout aussi impressionnants que ses plages de sable blanc, dit-il.

Il est lui-même témoin de l’engouement des touristes qui souhaitent en apprendre plus sur l’histoire de l’île communiste et de Fidel Castro.

«J’ai monté un voyage culturel de deux semaines et on a dû arrêter les inscriptions parce qu’il y avait trop de gens intéressés», souligne-t-il.

En mars 2017, il partira avec un groupe de 20 personnes à la découverte du pays de

Fidel Castro. Il prévoit offrir ce même itinéraire en 2018.

«Ce sont des gens qui ne sont pas intéressés à aller sur la plage, mais qui veulent plutôt rencontrer des Cubains, parcourir le pays de Santiago à Pinar del Rio et s’arrêter pour contempler des bâtiments et les monuments historiques», explique M. Morin.

Plusieurs vols directs vers Cuba pour les prochains jours sont pratiquement complets.

«Je crois que c’est une coïncidence, mais il n’y a pratiquement plus de places dans les vols pour les prochains jours», dit Arnol­d August.

Le Montréalais partira aujourd’hui pour Varadero pour ensuite prendre un taxi jusqu’à La Havane, puisqu’il n’a pas trouvé de vol direct pour assister aux funérailles de Castro.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire