Les acheteurs se ruent sur les Corno

Les acheteurs se ruent sur les Corno

À la suite du décès de l’artiste peintre Corno, annoncé jeudi matin, les acheteurs étaient déjà nombreux à manifester leur intérêt pour acheter les toiles encore disponibles dans les galeries.

Le propriétaire de la Galerie Perreault, à Québec, qui détient l’exclusivité de ses toiles pour tout l’est de la province, affirme que les acheteurs étaient «pressés» jeudi matin. Sept toiles de Corno sont encore accrochées à ses murs, mais il ne veut pas brusquer les choses.

«Pour le moment, j’ai préféré laisser tomber la poussière. C’est trop présent. Pour nous, ce n’est pas juste une artiste, c’est un membre de la famille», confie le propriétaire Roch-André Perreault, qui fera une place particulière à ces dernières toiles dans les prochains jours.

Le prix des toiles de Corno, reconnue pour avoir marqué le pop art avec ses visages féminins et ses nus, risque de monter en flèche. «C’est évident, parce qu’il n’en reste plus du tout», affirme M. Perreault, qui avait d’autres projets d’exposition avec elle.

«Une grande dame»

Le galeriste a appris avec beaucoup d’émotions son départ jeudi matin, par le biais des médias. «On savait qu’elle était déjà malade, mais on ne s’attend jamais à ça», a-t-il dit.

Joanne Corno est décédée des suites d’un cancer de la gorge à 64 ans, au Mexique, là où elle recevait des traitements.

«Elle était une très grande personne, une dame exceptionnelle, a ajouté M. Perreault. Quand on parle de femme réalisée, c’en est une. Partir de Montréal, de Chicoutimi, pour aller dans le Big Apple, et aller chercher la notoriété qu’elle a… C’est une fonceuse, une travailleuse. Elle a bien tenu son bout, et elle a fait sa marque sur le marché mondial. Ce n’est pas rien. Je me plais toujours à dire que c’est la Céline Dion de la peinture.»

Au Québec, Joanne Corno exposait en exclusivité à la Galerie Perreault depuis deux ans, et depuis 2006 à la Galerie AKA, situé sur la rue St-Paul, à Montréal. Il a été impossible de rejoindre un représentant de cette galerie jeudi matin.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire