Les Alouettes espèrent gâter leurs fidèles

Les Alouettes espèrent gâter leurs fidèles

MONTRÉAL – Malgré une dernière saison difficile, n’allez pas croire que les Alouettes de Montréal sont en perdition.

Tel que confirmé par le président et chef de la direction de l’équipe Mark Weightman, le club demeure en bonne santé économique, se retrouvant présentement «tout juste au-dessus du cap des 11 000 abonnés de saison».

Certes, il s’agit d’une légère baisse, mais les conséquences auraient pu être beaucoup plus désastreuses avec le récent passé de la formation montréalaise sur le terrain. La situation demeure aussi plutôt stable chez les commanditaires, a-t-on laissé entendre.

«Naturellement, c’est du sport, les victoires et l’espoir d’avoir un club compétitif font partie de l’équation, mais il faut aussi mettre l’accent sur l’expérience-client, a noté Weightman, lors d’une conférence téléphonique d’avant-saison organisée par la Ligue canadienne de football [LCF]. Là-dessus, nous avons un petit joyau sur le flanc du mont Royal. Malgré les défaites l’an dernier, le taux de satisfaction a été très grand chez nos abonnés dans un sondage qu’on a effectué.»

Pour 2016, les Alouettes ajoutent certains sièges avec des dossiers rembourrés, une terrasse à prix abordable et un écran vidéo pour étaler les statistiques des joueurs.

En bout de ligne, on a beau dire, plus ces mêmes statistiques seront impressionnantes, meilleure sera la fiche de l’équipe, et conséquemment, le bonheur des clients sera beaucoup plus facile à atteindre. Weightman le sait très bien.

«Les dernières saisons n’ont pas été à la hauteur de nos attentes, ni à la hauteur de celles de nos partisans», a avoué le président.

«Nous sommes ravis et choyés d’avoir des amateurs aussi fidèles», a-t-il pris soin d’ajouter.

Côté football, l’entraîneur-chef et directeur général Jim Popp a justement bon espoir de voir les Alouettes améliorer leur fiche de 6-12 présentée l’an dernier.

Il croit aussi que l’équipe, grâce à une certaine constance, saura notamment présenter de meilleurs chiffres sur le plan offensif.

«Sur papier, nous avons une aussi bonne attaque que n’importe quelle équipe dans la LCF», a avancé Popp, précisant que Kevin Glenn sera le quart-arrière numéro un et mentionnant l’ajout de quelques receveurs de marque comme Duron Carter et Kenny Stafford.

La saison dernière, les Alouettes avaient été limités à 177 points marqués en neuf matchs à domicile, ce qui représente une faible moyenne de 19,7. Ils ont ainsi été les pires de la LCF à ce chapitre.

Même les Roughriders de la Saskatchewan, qui ont pourtant présenté un dossier global de 3-15, avaient réussi à inscrire 263 points devant leurs partisans, soit près de 10 points de plus par partie que les Alouettes (moyenne de 29,2).

Dossier rembourré ou pas, il n’y a rien de mieux qu’un touché pour faire bondir un partisan de son siège au stade Percival-Molson.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire