Les Américains toujours en avance

Les Américains toujours en avance

INCHEON, Corée du Sud – La formation des États-Unis a conservé sa mince priorité à la Coupe des Présidents, disputée en Corée du Sud, au terme de troisième journée de compétition, samedi.

Les Américains ont les devants 9,5 à 8,5, après que les deux rivaux aient divisé les honneurs des duels (en quatuor et par trou).

L’équipe internationale, excluant l’Europe, a réussi à maintenir le rythme, notamment grâce à la performance du Sud-Coréen Bae Sang-Moon et du Japonais Hideki Matsuyama qui ont défait Jimmy Walker et Chris Kirk 6 et 5.

Matsuyama a d’ailleurs réussi un oiselet après avoir effectué une superbe approche au premier fanion, ce qui a donné le ton. Dès lors, les joueurs internationaux n’ont jamais regardé derrière, talonnant leurs adversaires.

«Je suis tellement heureux d’être ici, parce que plusieurs Coréens sont venus nous encourager, a dit Sang-Moon au site internet officiel de l’événement. Ça veut dire beaucoup pour moi.»

En avant-midi, Sang-Moon et Matsuyama avait livré un match nul à Bill Haas et Matt Kuchar, sous une formule où chaque joueur d’un même duo joue à tour de rôle la même balle.

Les Australiens Adam Scott et Marc Leishman ont aussi fini à égalité avec Bubba Watson et J.B. Holmes.

Les golfeurs de l’Afrique du Sud Branden Grace et Louis Oosthuizen ont quant à eux vaincu Patrick Reed et Rickie Fowler, trois points et deux trous à jouer, tandis que les Américains Dustin Johnson et Jordan Spieth l’ont emporté face à Jason Day, de l’Australie, et Charl Schwartzel, de l’Afrique du Sud, plus 1.

Mikelson fait bien

De leur côté, Phil Mikelson et Zach Johnson ont bénéficié d’un avant-midi de repos avant d’avoir raison de Scott et l’Indien Anirban Lahiri 3 et 2.

Le gaucher a donné le ton en calant un roulant de 10 pieds pour l’oiselet. Malgré de mauvais coups de Johnson, Scott et Lahiri n’ont pas été capables d’en profiter.

Gace et Oosthuizen ont battu Watson et Holmes, plus 1, alors que Patrick Reed et Spieth ont disposé de Day et Schwartzel 3 et 2.

Tout est possible

Dimanche, 12 parties de simple seront disputés sur le terrain du club de golf de Jack Nicklaus afin de couronner les champions.

Les duels opposeront Oosthuizen à Reed, Scott à Fowler, Danny Lee, un Néo-Zélandais né en Corée du Sud, à Dustin Johnson, Matsuyama à Holmes, le Taïwanais Thongchai Jaidee à Watson, l’Australien Steven Bowditch à Walker, Schwartzel à Mickelson, Lahiri à Kirk, Leishman à Spieth, Grace à Kuchar ainsi que Sang-Moon à Haas.

Les États-Unis ont remporté les cinq dernières présentations de ce tournoi.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire