Les auditeurs du FM93 hésitent à lancer la pierre à Normandeau

Les auditeurs du FM93 hésitent à lancer la pierre à Normandeau

Les auditeurs de l’émission Normandeau-Duhaime devenue Duhaime tout court ont hésité, jeudi midi, à lancer la pierre à l’ex-première ministre arrêtée par l’UPAC.

Voici les points de vue de quelques-uns recueillis lorsque Éric Duhaime a ouvert les lignes :

Christian :

«La tête a été ciblée’ Moi je pense que non. C’est pas pour la défendre, c’est simplement que je pense qu’on a des bouc émissaires. Même si elle est coupable, les vraies gens qui étaient derrière, je pense qu’ils s’en sortent encore.» 

Lucie :

«C’est comme si ça avait été quelqu’un de ma famille qui se fait arrêter. (…) Elle voyait comment sa région manquait de tout, et c’est ce qui l’avait poussée à se lancer en politique.» 

Guy :

«Qui pensait réellement que Nathalie Normandeau était blanche comme neige’ (…) Dans les faits, c’est tout un château de cartes qui s’effondre. Plusieurs voyaient  son passage à la radio comme une façon de se réhabiliter publiquement. […] Elle a plusieurs belles qualités, un charisme exceptionnel.» 

Claude :

«Je compatis avec toi, je sais que ce n’est pas facile. Mme Normandeau je la trouve super sympathique. Je ne porte pas d’accusations, mais… c’est sérieux.» 

François :

«Je compatis avec vous. Je pense que Mme Normandeau a été manipulée par Jean Charest. Mme Normandeau pour la Gasépésie, c’est une dame très intègre. Je ne comprends pas l’UPAC de ne pas avoir arrêté Jean Charest. Il n’a jamais été accusé de rien.» 

Max :

«On ne sait pas ce qui s’est passé dans ce dossier-là par rapport à Mme Normandeau. (…) Charest, en exigeant 100 000 $ de ses ministres, il les a mis dans l’eau chaude.»

Écoutez l’extrait

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire