Les Canadiens se sentent moins en sécurité

Les Canadiens se sentent moins en sécurité

Un Canadien sur cinq (22 %) se sent moins en sécurité que l’an dernier, contre seulement 8 % qui se disent plus protégés, selon un sondage Ipsos, dévoilé vendredi par Global News.

Le sentiment de sécurité des autres répondants (70 %) n’a pas changé cette année par rapport à 2015.

Les Québécois sont ceux qui se sentent le moins en sûreté par rapport à l’an dernier, puisque 33 % d’entre eux ont exprimé cette opinion, contre 20 % pour les Ontariens et 15 % pour les citoyens de Colombie-Britannique.

«Les Québécois se sentent moins en sécurité parce qu’ils sont ceux qui croient que les attaques terroristes en France et en Belgique ont été des sujets importants, donc il y a une prépondérance pour ces histoires», a affirmé Sean Simpson, vice-président des affaires publiques pour Ipsos.

Il souligne que plus on est âgé, moins on se sent en sécurité. Les baby-boomers (27 %) sont les plus inquiets par rapport à l’an dernier, suivis de la génération X (22 %) et des millénaux (17 %).

«Lorsque vous vieillissez, vous vous sentez peut-être moins confiant ou moins en sécurité dans des endroits publics que lorsque vous êtes plus jeune.»

Effectué en ligne auprès de 3004 Canadiens, ce sondage a été réalisé du 15 au 21 novembre dernier, soit avant l’attaque terroriste au marché de Noël de Berlin.

Étiquettes :

Laisser un commentaire