Les cols blancs débutent lundi 37 jours de grève tournante

Les cols blancs débutent lundi 37 jours de grève tournante

Les cols blancs de la Ville de Montréal entameront à compter de ce lundi, à 00 h 01, une grève tournante de 37 jours. À tour de rôle, deux arrondissements par jour seront touchés par cette mesure de protestation qui prendra fin le 1er mars.

Les quelque 8000 cols blancs veulent ainsi dénoncer l’attitude de la Ville de Montréal dans les négociations en vue du renouvellement de leur contrat de travail, négociations qui sont dans une impasse.

«Il est plus que temps que la Ville démontre plus de respect envers ses employés et qu’elle laisse tomber ses demandes excessives qui visent notamment à appauvrir ses travailleurs d’un bord et privatiser l’ensemble des services de l’autre», a indiqué Alain Fugère, président du Syndicat des cols blancs de la Ville de Montréal, par voie de communiqué, dimanche.

Selon le syndicat, la Ville veut réduire la rémunération globale des fonctionnaires municipaux de 12 à 14 % et éliminer les balises en matière de sous-traitance.

Services essentiels assurés

Les cols blancs «assureront tous les services essentiels prescrits par la loi», peut-on lire dans le communiqué, mais «n’effectueront aucun travail en heures supplémentaires».

De plus, l’entente convenue entre la Ville de Montréal, le syndicat et le Tribunal administratif du travail prévoient que pour les deux des 19 arrondissements visés chaque jour par un arrêt des services, il y aura cependant des structures mises en place pour répondre aux situations d’urgence. Advenant de telles situations d’urgence, le syndicat fournira le personnel nécessaire pour y faire face.

Le service de police, celui des incendies, du 311 et celui des technologies et de l’information ne sont pas touchés par cette grève.

De plus, si la Ville de Montréal déclenchait une opération de chargement de neige, le syndicat s’engage à fournir le personnel qualifié nécessaire.

La Ville rappelle aussi que tous les employés municipaux qui ne font pas partie du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal continueront leur travail régulier comme à l’habitude durant cette période du 25 janvier au 1er mars.

Pour s’informer

La Ville de Montréal invite les citoyens à consulter le site internet ville.montreal.qc.ca/ouvertouferme pour obtenir les principales informations sur les services aux citoyens qui seront touchés par cette grève tournante.

Le calendrier détaillé de la grève est disponible sur le site internet du Tribunal administratif du travail au www.crt.tat.gouv.qc.ca, dans la section Décisions.

Dans un communiqué publié vendredi, le tribunal précisait qu’il a jugé «suffisants les services essentiels prévus pour assurer la santé ou la sécurité de la population durant la grève».

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire