Les conseillers de Saint-Augustin vont encaisser les prochains coups sans répliquer

Les conseillers de Saint-Augustin vont encaisser les prochains coups sans répliquer

Exaspérés par les innombrables sorties médiatiques du maire Juneau contre eux, les conseillers de Saint-Augustin ont annoncé, vendredi, leur intention d’ignorer ses futures attaques. Quel que soit le prochain coup, ils n’entendent pas répliquer.

«Nous, on ne répondra plus à ça. C’est terminé. On en a ras-le-bol puis les citoyens aussi. Il sera le seul à être négatif. Nous, à compter de maintenant, on passe à autre chose. Le négativisme, c’est fini pour nous», a affirmé la conseillère France Hamel, en entrevue.

Las des conflits médiatisés qui minent la réputation de leur ville, Mme Hamel et ses collègues Louis Potvin, Denis Côté, Guy Marcotte ainsi que Lise Lortie avaient convoqué la presse pour dévoiler leur nouvelle stratégie.

Ils ont jugé qu’il serait dorénavant préférable de faire la sourde oreille aux critiques et d’encaisser les prochains coups sans broncher, histoire d’éviter de mettre de l’huile sur le feu.

«Quand je réponds, lui, il renchérit et ça ne finit plus… Quand je vais à l’épicerie, les gens me disent qu’ils sont tannés de la mauvaise image qu’on a à Saint-Augustin. Les citoyens ne sont plus capables de ça et on sait très bien que les accusations vont continuer parce que c’est le modus operandi du maire», a exposé France Hamel.

Juneau «n’a aucune vision»

«Le maire n’a rien fait depuis son élection sauf gratter le passé. Il veut faire oublier sa promesse de gel de taxes et nous accuse de tous les maux pour nous faire démissionner. C’est la seule chose qu’il fait alors nous, on prend le leadership. On va avoir des projets positifs qu’on va partager avec les citoyens», a-t-elle ajouté.

Si le maire porte plainte contre eux au ministère des Affaires municipales, les conseillers répondront alors aux autorités concernées mais ne se défendront plus par médias interposés, a insisté Mme Hamel.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire