Les effigies du Carnaval maintenant disponibles en prévente

Les effigies du Carnaval maintenant disponibles en prévente

C’est ce mardi que débute la prévente des effigies de la 62e édition du Carnaval de Québec. En nouveauté cette année, les citoyens auront jusqu’au 31 décembre pour se la procurer au coût de 10 $.

Disponible sur le site web du Carnaval ainsi que dans les dépanneurs Couche-Tard, l’effigie sera en vente tout le mois de décembre à un prix plus avantageux pour la population. Elle sera ensuite disponible au coût régulier de 15 $, dès le 1er janvier et tout le long des festivités, soit du 29 janvier au 14 février 2016.

L’organisation du Carnaval avoue avoir envisagé le scénario d’une prévente auparavant, en raison d’une demande émanant des citoyens de la ville. «On répond à la population et maintenant on veut s’assurer que les gens embarquent (…) On veut rendre le Carnaval encore plus accessible à la population de Québec», indique Alain April, président du conseil d’administration.

En plus de donner accès au site des Plaines d’Abraham et du Palais de Bonhomme, chaque effigie est accompagnée d’un cahier contenant des rabais d’une valeur de plus de 200 $ applicables chez des commerçants de Québec.

Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc

Nouvelle activité

Le retour de certains incontournables comme le palais de Bonhomme, les défilés de nuit et le bain de neige, maintenant confirmé, une nouvelle activité élira également domicile sur les Plaines cette année.

Le jeu de quilles géant permettra aux amateurs de sensations fortes de se transformer en boule de quilles le temps d’une partie. Les participants seront invités à monter à bord d’une ballule géante et à s’élancer, du haut d’une montagne, dans les gigantesques quilles les attendant au bas de l’allée.

Pas avant Noël pour le DG

L’organisation du Carnaval, qui est toujours sans directeur général à deux mois des festivités, a également confirmé qu’il faudra attendre après Noël pour connaître l’identité du nouveau directeur.

Si le président du C.A. confirme qu’il ne reste que deux candidats dans la course, il affirme que l’organisation doit prendre le temps nécessaire pour prendre la bonne décision. «On veut relancer le Carnaval, donc il faut être certain que notre choix au niveau de la direction générale soit le bon et qu’il représente ce vers quoi on veut aller», a-t-il déclaré, en précisant que la longueur des procédures est notamment due à la grande qualité des candidatures.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *