Les funérailles officielles de Jean-Paul L’Allier samedi à 14h

Les funérailles officielles de Jean-Paul L'Allier samedi à 14h

Les funérailles officielles de Jean-Paul L’Allier auront lieu samedi à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec. Une chapelle ardente se tiendra vendredi à l’hôtel de ville.

La Ville de Québec en a fait l’annonce officielle hier après-midi par voie de communiqué. La décision a été prise avec l’accord de la veuve de M. L’Allier, Johanne Mongeau, et de membres de la famille.

L’urne contenant les cendres de l’ancien maire sera exposée en chapelle ardente à la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville de Québec vendredi, de 14h à 20h. Un registre officiel de condoléances sera disponible sur place.

Un peu avant l’ouverture des portes au grand public, le maire Régis Labeaume et les conseillers municipaux offriront leurs condoléances à la famille et signeront le registre officiel.

Les citoyens pourront ensuite défiler devant l’urne, se recueillir et signer le registre à leur tour.

Le lendemain, à partir de 13h50, le cortège funèbre se déplacera de l’hôtel de ville vers la basilique-cathédrale. Il sera escorté par les membres de l’unité d’apparat du Service de police de la Ville de Québec.

La cérémonie religieuse se tiendra à 14h. Elle sera présidée par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix.

PLACES LIMITÉES

Les places pour le public dans l’église seront limitées, avise la Ville. Et il n’y aura pas de retransmission de la cérémonie à l’extérieur.

Depuis mardi, le drapeau de la Ville de Québec est en berne. Il le restera jusqu’au crépuscule du jour des funérailles.

Jean-Paul L’Allier a occupé le poste de maire de Québec de 1989 à 2005, soit le plus long règne à la mairie de l’histoire de la ville. Il a aussi été ministre sous le gouvernement de Robert Bourassa. Il est décédé dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une virulente infection aux valves cardiaques. Son départ subit a créé une onde de choc dans la capitale et au sein de la classe politique québécoise.

C’est le maire Labeaume qui a annoncé quelques heures après le décès de M. L’Allier qu’il aurait droit à des funérailles officielles.

ANCIENS MAIRES

Les maires décédés au cours des dernières années ont eux aussi eu droit aux égards réservés à leur statut. Dans le cas d’Andrée P. Boucher, des funérailles officielles ont été organisées à la basilique-cathédrale, avec chapelle ardente à l’hôtel de ville. Puisque la mairesse est décédée en fonction, elle a eu droit à l’apparat et au cérémonial prévus au protocole.

Dans le cas de Jean Pelletier, la famille avait refusé l’offre de funérailles officielles et avait préféré organiser une cérémonie privée à l’église Saint-Dominique.

Où rendre hommage à Jean-Paul L’Allier

Chapelle ardente’

Date : Vendredi 8 janvier’Heure : 14h à 20h’Endroit : Salle du conseil municipal’, hôtel de ville de Québec’, 2, rue des Jardins, 1er étage.

Funérailles officielles’

Date : Samedi 9 janvier’Heure : 14h’Endroit : Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, 16, rue De Buade. Entrée par la porte à gauche de la porte principale. Aucune retransmission à l’extérieur.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire