Les Hells Angels lorgnent Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Les Hells Angels lorgnent Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Les Hells Angels sont de retour en Mauricie. Des vestes blanches identifiées au chapitre de Trois-Rivières ont récemment été aperçues par les caméras de TVA Nouvelles mais selon nos informations, ce n’est pas dans cette ville que le célèbre groupe de motard souhaite élire à nouveau domicile.

Un peu plus de neuf mois après la démolition de leur bunker du boulevard Saint-Jean, les membres du club de motards seraient sur le point de s’implanter à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«Nous avons eu vent que plusieurs motards ou gens de leur garde rapprochée ont été vus dans notre municipalité au cours des dernières semaines. C’est certain qu’on ne veut pas les voir chez nous», a admis sans retenue le maire Luc Dostaler.

Les Hells, par l’entremise de l’un de leurs sympathisants, auraient même déjà fait l’acquisition d’une terre située sur le rang Saint-Félix.

Ils souhaitent y exploiter une activité commerciale légale et tenir leurs réunions dans un bâtiment déjà en place.

«Ce n’est rien de bien nouveau […] quand tu as un sac rempli d’argent comptant, tu dois trouver une façon intelligente de la passer. Il y a quelques années, Normand Casper Ouimet avait plus de 130 compagnies de construction», a expliqué l’ex-policier Paul Laplante.

À la recherche de tranquillité

Comme le terrain est situé dans une zone agricole, les motards bénéficieront d’une plus grande liberté. Ils pourront, par exemple, ceinturer leur terrain d’une clôture beaucoup plus haute que dans un secteur résidentiel.

«En étant dans un endroit reculé, ils pourront aussi assurer leur propre surveillance. Pour les policiers, c’est le genre d’endroit très difficile à surveiller», a-t-il renchéri.

Le maire promet quant à lui de tout faire pour les empêcher de s’établir à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Il entend refuser toute demande de permis, quelle qu’en soit la nature.

Produits dérivés

Les motards de la Mauricie demeurent pour l’instant sans domicile fixe, mais le chapitre de Trois-Rivières est bel et bien ressuscité et risque d’être beaucoup plus visible dans les prochaines semaines. Déjà sur leur site internet, Les Hells annoncent que des produits dérivés seront bientôt en vente.

Notre bureau d’enquête a aussi appris que le motard Kenny Bédard du chapitre de Montréal a récemment accepté d’être muté à Trois-Rivières afin de devenir le sixième membre en règle du chapitre, soit le nombre minimal requis pour relancer les activités.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *