Les libéraux assurent toujours vouloir d’une réforme du mode de scrutin

Les libéraux assurent toujours vouloir d'une réforme du mode de scrutin

OTTAWA |  Malgré la bisbille entourant le dévoilement du rapport du comité spécial sur la réforme électorale, les libéraux assurent toujours souhaiter réformer le mode de scrutin au pays d’ici le printemps 2017.

Le sondage en ligne offert aux Canadiens jusqu’au 30 décembre et une tournée sur le terrain des ministres devraient aider à clarifier les choses et à émettre des recommandations, a avancé le député libéral Mark Holland, en entrevue avec le «Hill Times». «La prochaine étape sera de rédiger la loi et de travailler avec les autres partis pour y parvenir» a ajouté M. Holland.

Le gouvernement Trudeau espère toujours parvenir à déposer sa réforme d’ici mai 2017, en vertu de son engagement électoral de réformer le mode de scrutin dans les 18 mois suivant son élection.

L’opposition émet toutefois des doutes sur la volonté du gouvernement. Le rapport dévoilé le 1er décembre dernier et issu du travail de 12 députés provenant des cinq partis représentés au Parlement a été discrédité par la ministre des Institutions démocratiques, Maryam Monsef. Cette dernière avait déploré que le comité ne soit pas parvenu à s’entendre unanimement dans ses recommandations, alors que tous les partis, sauf les libéraux, conseillaient la tenue d’un référendum sur la réforme électorale.

«Personne ne parle en substance du rapport. Tout revient à savoir si les membres du comité ont été insultés par la ministre ou non. C’est un gâchis que d’ignorer le rapport que nous avons soumis» a confié la chef du Parti vert, Elizabeth May, au «Hill Times».

Le sondage a aussi été critiqué par les partis de l’opposition, qui dénoncent ses «questions orientées» et l’absence de questions sur le mode de scrutin préféré. «Ou vous pensez que les Canadiens sont trop stupides pour répondre à une question de base sur les systèmes de vote, ce qu’ils ne sont pas, ou vous ne voulez pas connaître la réponse parce qu’ils aiment les systèmes proportionnels», a notamment réagit le député néodémocrate Nathan Cullen.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire