Les Québécois réclament plus d’un bain par semaine dans les CHSLD

Les Québécois réclament plus d'un bain par semaine dans les CHSLD

Un sondage TVA/Léger très révélateur démontre que les citoyens estiment qu’un seul bain ou douche par semaine dans les centres hospitaliers en soins de longues durées n’est absolument pas suffisant.

Au total, 1000 personnes ont été sondées par internet du 30 au 31 mai sur la délicate question des soins d’hygiène dans les CHSLD.

La semaine dernière, le ministre de la Santé affirmait que les soins dans ces établissements sont adéquats, mais qu’il est possible de faire mieux.

«Le bain n’est pas une panacée !» avait déclaré Gaétan Barrette, la semaine dernière.  Cette phrase du ministre en a fait bondir plusieurs et l’indignation se traduit aussi dans notre sondage.

La quasi-totalité des répondants à l’enquête TVA/Léger, soit 92%, juge qu’un bain ou une douche n’est pas suffisant.

Pour Christian Bourque de la firme Léger, «les résultats du sondage sont sans équivoque, les Québécois sont outrés! C’est un sujet qui touche beaucoup de monde.»

La grande majorité des personnes sondées estiment que la question de l’hygiène dans les CHLSD est un problème généralisé et seulement 7% croient qu’il ne s’agit que de cas isolés.

À la question demandant la principale raison expliquant la fréquence actuelle d’un seul bain ou d’une seule douche par semaine, c’est le manque de personnel qui arrive en tête de liste. Seulement 23 % des répondants croient que l’hygiène des ainés n’est pas une priorité du gouvernement. Le manque d’argent suit avec 15 % et loin derrière, la négligence des employés. «Le fossé est visiblement très large entre ce que les gens veulent pour les soins d’hygiène aux ainés et la norme établit par le gouvernement», explique Christian Bourque.

L’attitude du ministre de la Santé est bien mal perçue par les personnes interrogées. «Son message ne passe pas, dit Christian Bourque, même s’il se dit touché par des cas qui ont fait récemment l’actualité, les personnes que nous avons sondées déplorent sa froideur et son insensibilité.»

Par ailleurs, 72 % estime que le ministre Gaétan Barrette a mal géré ce dossier, presque autant le croit insensible au sort des personnes en CHSLD et les trois quarts des 1000 personnes sondées sont d’avis que le ministre ne prend pas tous les moyens pour trouver une solution aux problèmes d’hygiène.

En outre, une très grande majorité des gens questionnés, soit 81 %, pense que Québec doit investir 20 à 30 millions supplémentaires pour un bain ou une douche de plus par semaine.

Contrairement à l’opinion des experts en hygiène que le ministre dit avoir consultés, les chiffres de notre sondage démontrent clairement que, dans la population, l’option du lavage à la débarbouillette ne remplace pas un bain ou une douche. 

Les pensionnaires des CHSLD qui veulent plus qu’un bain par semaine devront continuer à payer, parfois jusqu’à 40 $, pour en avoir plus, à moins que leur état clinique ne l’exige.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *