Les recrues s’illustrent lors de la Classique du centenaire

Les recrues s'illustrent lors de la Classique du centenaire

Le premier choix au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) Auston Matthews a trouvé le fond du filet en prolongation, lors de la Classique du centenaire, au BMO Field, à Toronto, et les Maple Leafs ont vaincu les Red Wings de Detroit au compte de 5-4, dimanche.

Alors que les visiteurs avaient pris les devants par un but, Leo Komarov a entamé la remontée des siens en redirigeant une passe de Jake Gardiner, depuis l’enclave, au début du dernier engagement.

Les recrues Mitchell Marner, Connor Brown et Matthews ont ensuite touché la cible, sans riposte, pour donner une avance de trois buts aux favoris de la foule.

«C’est définitivement l’un des plus beaux moments de ma carrière de joueur de hockey. C’était très spécial, a expliqué Matthews dans une entrevue diffusée sur le site web de la LNH. Tous les partisans étaient sur le bout de leur siège et de sortir avec une victoire, c’est très positif. La fin de semaine a tout simplement été parfaite.»

Les «Wings» ont par la suite joué le même tour à leurs adversaires. Jonathan Ericsson, avec son premier filet de la saison, et Tomas Tatar ont fait bouger les cordages en fin de troisième, avant de voir le Québécois Anthony Mantha égaliser avec 1,1 seconde à faire à la rencontre.

Henrik Zetterberg a amassé trois passes décisives, dans la défaite.

«En séries éliminatoires, les matchs sont souvent très serrés, alors tu dois aimer travailler fort et te sacrifier pour aller chercher des victoires. Nous avons donc réalisé que nous étions en mesure d’effectuer ce genre de tâche. Nous avons eu une bonne leçon et nous l’avons emporté», a expliqué l’entraîneur des favoris de la foule Mike Babcock.

Mantha en grande forme

Mantha avait également été l’auteur du premier but de la rencontre. Avec une mention d’aide, il a réussi sa première prestation de trois points en carrière.

L’attaquant originaire de Longueuil prolonge également à six sa série de matchs avec au moins un point.

L’ailier droit revendique une fiche de neuf buts et sept mentions d’aide, cette saison.

Devant la cage de l’équipe de la capitale ontarienne, Frederik Andersen a repoussé 33 des 37 rondelles décochées vers lui. À l’autre bout de la patinoire, Jared Coreau a réalisé 23 arrêts.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire