Lessard veut s’inspirer de Poëti

Lessard veut s'inspirer de Poëti

Le nouveau ministre des Transports Laurent Lessard a rencontré Robert Poëti et veut s’en inspirer pour lutter contre les mauvaises pratiques au sein de son ministère.

Le nouveau ministre des Transports Laurent Lessard a rencontré Robert Poëti et veut s’en inspirer pour lutter contre les mauvaises pratiques au sein de son ministère.

«Je viens de parler à Robert, il m’a offert sa collaboration. Il a émis une lettre, je vais l’appliquer religieusement», a lancé M. Lessard mercredi à la sortie d’une rencontre avec M. Poëti à l’Assemblée nationale.

M. Poëti a perdu le portefeuille des Transports au printemps après un remaniement ministériel qui l’avait laissé sur les banquettes arrières. Après son départ, il a écrit une lettre à son successeur Jacques Daoust dans laquelle il décrivait plusieurs mauvaises pratiques qu’il avait observées lors de son passage au MTQ.

Il soutenait par exemple que des vérificateurs relevaient des directeurs territoriaux, ce qui les empêchait de faire leurs tâches en toute liberté.

M. Lessard affirme maintenant que Robert Poëti lui a donné toute sa collaboration et qu’il reprendrait le travail. Pas question toutefois de faire un grand ménage. «Quand t’es rendu au grand ménage, c’est parce que tu as oublié le ménage tous les jours. Moi je vais m’occuper de mes affaires au quotidien», a-t-il lancé aux journalistes.

Il soutient que le mandat que lui a confié Philippe Couillard comprend «l’amélioration de la gouvernance et des processus de traitement» et qu’il compte agir à ce sujet.

Il ne souhaite pas non plus réembaucher l’enquêteuse Annie Trudel, qui a travaillé sous les ordres de M. Poëti. Il sait déjà à qui il va faire confiance pour établir de bonnes pratiques. «Ça s’appelle un sous-ministre en titre qui doit s’assurer d’avoir une reddition de compte», a-t-il lancé.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire